News

Le Maroc se serait attaqué au licenciement de 20 000 fonctionnaires fantômes (des protégés) en grande partie dans l'éducation nationale.

Le chiffre parait important mais il est encore loin de la réalité selon le quotidien TelQuel. En effet, il estime que le Maroc a licencié plus de 20.000 fonctionnaires "fantômes" mais que le nombre de ces employés fictifs est encore plus élevé.

Ils seraient entre 70.000 et 90.000 fonctionnaires considérés comme des fonctionnaires "fantômes" car ils ne sont pratiquement jamais présents ou très peu dans leur lieux de travail mais continuent de toucher un salaire mensuel.

Ce phénomène serait actuellement dans l’œil du cyclone du gouvernement et commence à exaspérer les décideurs d'autant plus que le ministère de l’Éducation souffre de dépenses financières importantes non justifiées.

Source

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top