News

A quelques jours de l'ouverture de la Conférence mondiale pour le climat (COP22), qui aura lieu à Marrakech du 7 au 18 novembre, le Gouvernent marocain annonce son intention de supprimer les droits de douane ainsi que la vignette sur les véhicules hybrides et électriques.

Le Maroc souhaite développer son parc automobile avec des engins électriques dans les prochaines années. La suppression des taxes sur les véhicules électriques et hybrides sera effective à partir de 2017 selon Said Mouline qui est le Directeur Général de l'AMEE.

"Nous sommes en phase de mettre en place des incitations fiscales (...) Nous avons commencé par le secteur des transports avec l’annulation des droits de douane pour les véhicules hybrides et électriques à partir de 2017", a déclaré Saïd Mouline à l’hebdomadaire Finances News Hebdo.

Ainsi, le projet de Loi des Finances 2017 prévoit d’exonérer, à compter de l’année prochaine, les véhicules à moteur électrique et hybride de la vignette. Par ailleurs, les importateurs et distributeurs automobiles négocient, en outre, pour une TVA à 10% ou encore l’instauration d’un système de bonus-malus à l’exemple Européen.


MIPAI
L’Institut MIPAI (The Moroccan Intelligence and Public Affairs Institute) est un « think tank » dont l’objectif est de produire et diffuser des solutions économiques destinées à aider le Maroc, ses institutions et ses entreprises dans leur développement).











0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top