News

Après avoir sillonné les festivals cinématographiques et primé à plusieurs reprises, le long métrage de Mohamed Mouftakir « L'orchestre des aveugles » sort en salle pour le plus grand bonheur des cinéphiles.

« L'orchestre des aveugles » a été primé au premier Festival international du film de Bruxelles (FIFB). Le long métrage de Mohamed Mouftakir a eu le prix du meilleur réalisateur et celui du meilleur acteur ex aequo pour Younes Megri et Ilyas El Jihani.

Ill s’agit d’une réelle histoire, celle de son réalisateur à travers le petit garçon qu’il était, brillamment interprété par le jeune Ilyas El Jihani. Son père violoniste (Younès Megri) se fait passer pour un aveugle avec son orchestre et son oncle (Fehd Benchemsi) qui s’essaye au saxophone, un militant communiste.

Il y a tout du Maroc de l’époque. L’admiration pour le roi Hassan II et la peur qu’il suscitait. L’opposition, la disparition des militants, la ferveur démocratique et les arrangements complices avec les autorités. On rit franc, on sourit jaune. On s’attendrit, on s’amuse, on sursaute. Et sans prévenir, les larmes arrivent. Le portrait du défunt souverain apparaît dans le film.

Houcine est chef d’un orchestre populaire. La maison familiale est un lieu de cohabitation animée : une galerie de personnages haut en couleurs s’y croise au rythme de la vie de l’orchestre et des danseuses traditionnelles (les Chikhates). Cet orchestre est particulier, les musiciens hommes sont parfois obligés de se faire passer pour des aveugles afin de jouer dans les fêtes réservées aux femmes chez des familles conservatrices marocaines. Réalité et rêve s’entremêlent !

A. Colin / Wakeupinfo
  • Date de sortie en salle le 26 octobre 2016 (1h 52min)
  • Film de Mohamed Mouftakir
  • Avec Younes Megri, Mouna Fettou, Ilyas El Jihani plus
  • Genres Romance, Drame
L’Officiel du spectacle






0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top