News

Pour mieux approcher la profonde singularité des artistes-peintres marocaines, l’écrivain marocain d’expression française Lahsen Bougdal donne la parole à quatorze femmes peintres de la jeune génération, dans un ouvrage intitulé «La Peinture des femmes marocaines».

Publié aux Éditions l’Harmattan en 2015, le livre nous entraîne dans une série de dialogues qui mettent en exergue des expériences riches et passionnantes de ces artistes. Au-delà des techniques employées, ce que les nouvelles tendances de ces peintres nous apprennent, c'est l'émergence d'individualités mises en exergue pour l'accomplissement de leurs œuvres.

«Il ne s’agit non pas de leur donner la parole, car elles n’ont pas attendu les vulgarisateurs pour la prendre, mais de créer un réceptacle amplifiant sa résonance. Une lecture des œuvres produites sur l’art au Maroc révèle le peu de place consacrée aux artistes femmes. C’est de cette carence qu’est né ce projet qui permet de lever le voile sur de nombreuses artistes dont le talent est pour le moment non reconnu, dans un marché aux règles essentiellement dictées par les hommes. En disant cela, loin de nous l’idée d’opposer les deux, car, nous semble-t-il, seule la création d’espaces de dialogue de tous les artistes, quel que soit leur sexe, est susceptible de révéler la diversité et la richesse de l’art marocain sous toutes ses formes. C’est ce décloisonnement qui devient urgent aujourd’hui», explique Lahsen Bougdal.

Ce sont des entretiens pleins d’émotions, de vertiges et de lucidité. Une autre façon d’aborder la peinture marocaine contemporaine et de mettre en lumière la contribution des femmes, insuffisamment reconnues.

L’auteur, Lahsen Bougdal, est doctorant en littérature francophone, il a publié en 2005 un recueil de nouvelles, «Au bourg des âmes perdues», suivi en 2010 par un roman, «La petite bonne de Casablanca», un livre d’essais, «Voix et plumes du Maghreb» chez l’Harmattan à Paris et «Salves», un recueil de poésie publié, en 2015, chez la Maison d’édition italienne Aracne editrice. Il est également auteur de plusieurs articles consacrés à la littérature maghrébine.



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top