News

Le méga-projet d'un gazoduc reliant le Nigeria au Maroc via la côte ouest-africaine vient d'être confirmé par le ministre des Affaires étrangères nigérian. Ce projet vient en remplacer un autre, prévu en collaboration avec l'Algérie, mais qui n'a jamais pu voir le jour.

C’est confirmé. Il y aura bien un projet de gazoduc reliant le Nigéria à l’Europe via le Maroc qui sera lancé en marge de la visite du roi Mohammed VI dans ce pays.

L’information circulait depuis quelques jours, mais elle vient d’être confirmée par le ministre des Affaires étrangères du Nigeria, Geoffrey Onyeama. Ce dernier explique que le «Trans-african Pipeline» traversera les côtes ouest de l’Afrique pour rejoindre le Maroc. Il dit aussi que ce projet est particulièrement stratégique pour son pays qui, pour rappel, tente depuis plusieurs années d'avoir accés au marché du gaz européen.

Un projet pareil était d'ailleurs à l’étude depuis plusieurs années et devait relier le Nigéria, un des plus grands producteurs de gaz, à l’Europe via l’Algérie. On parlait à l’époque du Pipeline «Tran-saharien». Ce pipeline de 4000 km devait alors traverser plusieurs pays qui, depuis quelques années, souffrent de problèmes sécuritaires.

De plus, ce premier projet a rencontré des difficultés dans la mobilisation des financements nécessaires.

Aujourd’hui, il semble que l’atout du Maroc réside dans le fait qu’il ait déjà préparé le terrain en obtenant un accord de principe des pays qui seront traversés par le gazoduc, notamment les pays ouest-africains. De même, des bailleurs de fonds auraient également été sondés dans cette perspective.

Par Younès Tantaoui
Le360.ma







0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top