News

La journée du samedi 03 décembre 2016 a été marquée par la cérémonie de signature au Palais Présidentiel d'Abuja, co-présidée par le Roi Mohammed VI et le Président Muhammadu Buhari, d'un important projet de gazoduc régional ; ce projet est appelé à relier les ressources gazières du Nigeria au Maroc en passant par plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest.

Ce gigantesque et très ambitieux projet est destiné à faciliter l'intégration économique régionale, à accélérer l'électrification de nombreux pays dans cet espace géographique, à servir de base pour l'établissement d'un marché régional compétitif de l'électricité susceptible d'être relié au marché européen de l'énergie, à développer des pôles industriels dans de multiples domaines, tels que l’industrie, l’agro-business et les engrais, afin d’attirer des capitaux étrangers, d'améliorer la compétitivité des exportations et de stimuler la transformation locale des ressources naturelles largement disponibles pour les marchés nationaux et internationaux.

S'agissant de l'intégration économique régionale, ce projet devrait favoriser des complémentarités positives, des synergies durables et des approches inclusives afin de placer toute la région sur le chemin d'une croissance plus forte et plus verte.

Ce projet prodigieux bouleversera, sans nul doute, la géopolitique et l'échiquier énergétique mondiaux et confirme la justesse de la vision du Roi Mohammed VI qui défend une Afrique maîtresse de son destin qui a en main son propre développement car conçu par les Africains et pour les Africains.

Ce projet, que l'Algérie n'a voulu pas mettre en place, comme à son habitude d'ailleurs, malgré tous ses promesses faites en 2002, atteste de la place de choix qu'occupe le continent africain dans la politique étrangère du Maroc et ouvre de belles perspectives pour la coopération stratégique entre le Maroc et le Nigéria et la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

Les deux Chefs d'Etat ont, également, co-présidé la cérémonie de signature de 14 accords, conventions et mémorandums de coopération entre le Maroc et le Nigeria, couvrant les domaines des investissements, de la formation, du renforcement des compétences des jeunes, des hydrocarbures et des mines, du tourisme, de l'agriculture, des banques, des finances, des assurances et de la logistique.

En conclusion, cette visite officielle du Roi Mohammed VI au Nigeria a permis d'insuffler une nouvelle dynamique aux relations de coopération maroco-nigérianes pour les hisser au niveau des aspirations des peuples nigérian et marocain et confirme la détermination du Souverain marocain d'accompagner le Nigeria dans tous ses efforts pour son développement économique et commercial dans le cadre d'une coopération Sud-Sud fructueuse et mutuellement avantageuse.

Farid Mnebhi


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top