News

Dans une déclaration à Al Quds Press, Abdelilah Benkirane a critiqué l'action de la Russie en Syrie, accusant la Russie de détruire ce pays. L'ambassadeur a réagi. Le ministère des Affaires étrangères a publié un communiqué qui désavoue publiquement et recadre Benkirane.

“Pourquoi la Russie intervient-elle de cette manière? On attendait plutôt d’elle qu’elle agisse pour régler le problème pas pour l’aggraver. Pourquoi la Russie détruit-elle la Syrie de cette manière?“.

Ainsi parlait Benkirane dans une déclaration qui lui est attribuée et qui est publiée par le journal Al Quds Press.

Suite à cette déclaration publiée il y a trois jours, l’ambassadeur de la Fédération de Russie a été reçu à sa demande par le ministre des affaires étrangères et de la coopération Salaheddine Mezouar, indique un communiqué du ministère marocain. La rencontre a eu lieu ce lundi 5 décembre.

Le diplomate russe a exprimé “sa préoccupation“ suite aux déclarations prêtées au Chef du gouvernement et qui ont été publiées il y a trois jours sans avoir été démenties par l’intéressé.

Le ministre marocain, selon le sens du communiqué, a désavoué le Chef du gouvernement puisqu’il a expliqué que ces déclarations n’engagent pas le Maroc, que le Royaume est attaché aux relations fortes avec la Russie, que la position du Maroc sur la Syrie n’a pas varié.

Il a ajouté que les prises de positions officielles du Maroc sont évaluées et soigneusement pesées et “ne peuvent, de par leur complexité et leur gravite, faire l'objet improvisions hasardeuses, ni exprimer des points de vue personnels. Sa Majesté le Roi demeure le garant de la constance et de la pérennité des positions diplomatiques du Royaume du Maroc, et du respect de ses engagements internationaux“.

Cette fois-ci, le Chef du gouvernement est publiquement désavoué et recadré.

Il reste à voir quelles pourraient être les conséquences de ce désaveu public qui rappelle entre autres que la politique étrangère ne relève pas du Chef du gouvernement.

Voici le texte du communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères :
“A cette occasion, l'ambassadeur russe a exprimé la préoccupation de Moscou, suite à des déclarations médiatiques attribuées à un très haut responsable gouvernemental marocain accusant la Russie d’être responsable de la destruction de la Syrie.

“En réaction, le ministre des affaires étrangères et de la coopération a tout d'abord, souligné l’attachement du Royaume à la préservation des relations fortes avec la fédération de Russie, confortées par la déclaration sur le partenariat stratégique approfondi, conclue a l’occasion de la visite royale a Moscou.

“Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération a ensuite rappelé la position claire du Maroc sur la crise syrienne.

“A cet égard, le Royaume du Maroc respecte le rôle et l'action de la fédération de Russie sur ce dossier comme sur d’autres questions internationales.

“Le ministre des affaires étrangères et de la coopération a assuré son interlocuteur que le royaume du Maroc, en tant qu'Etat responsable et crédible sur la scène internationale, arrête ses positions diplomatiques officielles à l’aune des valeurs, des principes et des intérêts gouvernant sa politique extérieure.

“Ces prises de positions officielles interviennent à la suite d'une évaluation réfléchie et d’un processus d’interaction et de validation impliquant plusieurs acteurs et institutions.

“Ces prises de positions officielles ne peuvent, de par leur complexité et leur gravite, faire l'objet improvisions hasardeuses, ni exprimer des points de vue personnels.

“Sa Majesté le Roi, que dieu l'assiste, demeure le garant de la constance et de la pérennité des positions diplomatiques du royaume du Maroc, et du respect de ses engagements internationaux“.
Source : medias24.com/






0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top