News

Comment certains expatriés français voient-ils le Maroc ? Nous retenons ici deux témoignages : celui d’un expatrié installé à Casablanca et un authentique témoignage d’une famille française à travers une vidéo de France 2.

Notre premier témoignage s’est installé à Casablanca
Il s’est installé au Maroc et plus précisément à Casablanca. Il a fait le choix de suivre son épouse qui travaillait pour une multinationale quand cette dernière lui a proposé un poste au Maroc. L'envie de vivre dans un autre pays pour approcher une autre culture et offrir à leurs enfants une autre vision du monde, retrouver une qualité de vie ont été leurs principales motivations.

Le mari était sans travail mais il avait l’idée de monter une société d’informatique pour créer des logiciels. Les coûts d'un tel projet étaient trop importants pour qu’il puisse le réaliser en France. Le rapport des coûts salariaux entre la France et le Maroc étant de 1 à 4, il a pu recruter une équipe de développeurs informatiques sur place.

Les secteurs qui recrutent les expatriés au Maroc ?
Comme dans tous les pays émergents, les recrutements s'effectuent plus au niveau de l'encadrement supérieur ou des techniciens confirmés. Le Maroc protège son marché et il existe une préférence nationale à diplôme équivalent. Les secteurs qui recrutent sont l'offshoring, l'hôtellerie, la distribution, le BTP pour la réalisation des grandes infrastructures (Tanger Med, la mise en place du futur TGV, etc.). Il existe près de 700 filiales au Maroc de groupes français. Mais attention ce n'est plus l'eldorado d'il y a quelques années, le Maroc a un réservoir de candidats marocains bien formés qui ont fréquenté les grandes écoles françaises et anglo-saxonnes. Les expatriés français sont souvent là pour initier, structurer, former et puis souvent ensuite passer la main aux Marocains.

Les évènements en Tunisie ont-ils affectés le Maroc ?

La liberté d'expression est présente au Maroc, le Roi Mohammed VI a une grande légitimité car il constitue le ciment de l'unité nationale. Il a impulsé dés son accès au trône une vraie dynamique économique aux travers de grands projets (Tanger Med, Casanearshore, etc.) et a fait beaucoup pour les plus déshérités. Tout ne peut pas être résolu en seulement quelques années. Il arrive chaque année 400000 jeunes sur le marché du travail pour seulement 190000 créations d'emplois.

Les retraités français expatriés
Les retraités français installés au Maroc habitent majoritairement dans les villes touristiques (Marrakech, Agadir, Essaouira ...). Ils sont souvent venus pour des raisons fiscales et à la recherche d'une qualité de vie plus élevée qu'en France à budget constant.

Les expatriés "actifs" se situent majoritairement dans des villes comme Casablanca, Rabat ou Tanger. Il y a un turn-over. Néanmoins, depuis la crise économique de 2008, beaucoup de Français viennent tenter leur chance pour monter de nouvelles affaires. L'intégration au Maroc est facile pour peu que l'on accepte les spécificités du pays. Une administration très tatillonne (obtenir une carte de séjour ressemble au parcours du combattant), une notion du temps et des rendez-vous toutes relatives, un management des équipes totalement différent de celui pratiqué en France.

La qualité de la vie au Maroc ?
Même si Casablanca n'est pas la plus belle ville du Maroc, elle est imprégnée d'histoire. La présence de l'océan garantit un climat doux et ensoleillé toute l'année. Les Marocains possèdent une grande joie de vivre. Dans les grandes villes, on trouve une vraie authenticité et une grande hospitalité. Le niveau et la qualité de vie au Maroc sont bien meilleurs qu’en Europe.

Deuxième témoignage à travers cette vidéo de France 2


Arlette Colin
Wakeupinfo.fr


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top