News

Qui eut cru que la CAN 2017 défraierait les passions en dehors des gradins, des bars à foot et des canapés où les supporteurs confortablement installés commentent à qui mieux mieux les buts et ratés de leurs équipes favorites.

Au lendemain de la victoire des Lions de l’Atlas contre l’équipe du Togo, la guerre fait rage sur les réseaux sociaux marocains. Tweets rageurs, posts écrits au vitriol sur facebook… la raison de ce branle bas de combat n’est autre qu’un tweet, disons-le tout de go, ultra déplacé du chroniqueur de Luxe Radio, Talal Chakir, en date du 20 janvier. Passionné de foot à en croire sa verve tweeteuse en période de CAN, celui-ci a tout bonnement déclaré : « Voici mes encouragements de toute la journée : #NonAuxBiNationauxEnEn.


La réaction de la twittosphère ne s’est pas faite attendre à tel point que Talal Chakir a dû se fendre d’un tweet de tièdes excuses pour, au final, défendre son point de vue.


Il n’en fallait pas plus pour que Samira Sitail, la directrice de l’information de 2M, sorte de ses retranchements. Comme à son habitude, celle-ci n’a pas mâché ses mots, d’autant plus que le sujets lui tient à cœur, elle, ce pur produit de l’immigration qui oeuvre chaque jour dans l’intérêt de ce pays qu’elle porte dans son cœur. Taclant sévèrement le chroniqueur dans un post aux allures de coup de gueule sur Facebook, voici son coup de gueule :


« Bi nationale et fière de l'être !
Son nom n'a aucune importance, d'ailleurs il n'est RIEN. Juste un footeux surexcité, égocentrique, pétri d'arrogance, populiste ignorant et déformé par la haine. Mais les propos de ce petit RIEN qui a vomi sur les bi nationaux à l'antenne de luxe radio et sur son compte Tweeter, viennent nous rappeler combien nous dérangeons.

Que nous soyons sur un terrain de foot, dans les médias ou à la tête d'une entreprise, nous sommes une gêne pour ceux comme ce RIEN. Il n'a pas osé aller jusqu'à dire que nous venons manger le pain des (vrais) marocains mais il est sûr qu'il n'en pense pas moins.
Tout comme RIEN n'a pas eu le courage de dire que les Benatia et autre Fajr ou Da Costa auraient pris la place d'autres joueurs dont la seule "qualité " aurait été d'avoir une seule nationalité. Il n'y a rien à lui répondre sur notre marocanité, notre loyauté envers notre pays et l'amour que nous lui portons.
Juste dire à ce petit RIEN qu'il n'y a pas d'amour mais des preuves d'amour. ...

Que si les bi nationaux de l'équipe nationale de football donnent la preuve de leur loyauté en prenant tous les risques sur le terrain, y compris celui de s'exposer à la connerie de RIEN comme lui, ce RIEN du tout justement, que fait-il?

Quand les 5 millions de marocains établis à l'étranger s'engagent tous les jours pour leur pays d'origine sur tous les plans, lui que fait-il ? Il ne fait RIEN, soyez en persuadés. »

La messe est dite… Merci Samira !

Source : plurielle.ma/









0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top