News

Le départ du 27e rallye Aïcha des Gazelles va être donné ce samedi après-midi depuis le port de Nice. 316 femmes vont s'affronter sur les pistes du Maroc dès mercredi prochain. Un rallye-raid automobile 100% féminin où la vitesse est proscrite. Une aventure humaine et humanitaire.

Qui a dit que les femmes n'aimaient pas le sport automobile ? Pas les 316 (158 équipages de deux) qui seront au départ ce samedi du 27e rallye Aïcha des Gazelles. Le coup d'envoi de cet évènement sportif et humanitaire sera donné depuis le port de Nice. Les concurrentes traverseront ensuite la Méditerranée avant d'avaler les pistes du Maroc (du 22 au 30 mars prochain).


L'objectif est de boucler le parcours non pas le plus vite possible mais en ayant roulé le moins de kilomètres possibles. D'où l'obligation, pour ces pilotes amatrices, de se retrouver au volant d'un 4x4 ou d'un véhicule capable de rouler dans le sable et sur les cailloux (crossover, quad...). Cette année, plus de quinze nationalités seront présentes sur le rallye-raid. Une voiture électrique tentera aussi l'aventure.

Femmes au volant...
Parmi les concurrentes, il y a un équipage 100% azuréen composée d'Emmanuelle Tarquini Dos-Santos et Cécilia Merlo (photo). Elles sont amies et vivent à Auribeau-sur-Siagne près de Grasse. Emmanuelle a déjà participé en 2015 et embarque sa copine Cécilia dans l'aventure. Les Azuréennes forment l'équipage 104 au volant d'une superbe Jeep customisée par l'artiste cannois Grégory Berben.



Emmanuelle et Cécilia participent au rallye des Gazelles d'abord pour l'aventure humaine 100% féminine. Mais elles sont aussi au départ pour soutenir l'action de l'association AI.SAC.SI.SCO qui est un organisme visant à parler d'une maladie rare (le syndrome d'Arnold Chiari).


Par :Jean-Baptiste Marie
France Bleu Azur




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top