News

Le marché central, ce vestige de l’ère colonial sera reconverti en espace gastronomique et touristique. Un budget de 15 millions de DH lui sera consacré.

Cet investissement totalement financé par la DGCL, et piloté par Casa Patrimoine, devra servir à réhabiliter le bâtiment, vétuste et menaçant ruine, écrit l’Économiste dans son édition de ce jeudi 16 mars.

L’objectif est de l’intégrer au circuit touristique de la ville. Une étude programmatique est actuellement menée par le français AP’Culture. C’est ce même cabinet qui a mené des missions d’expertise programmatique pour l’église du Sacré-Cœur, la Coupole Zevaco et le grand théâtre de Casablanca.

Le quotidien nous fait savoir que, pour la programmation du marché central, AP’Culture a fait appel au chef Moha pour l’accompagner dans cette reconversion. L’idée est d’en faire un marché gastronomique pour déguster des produits frais et du terroir, à l’instar des San Miguel à Madrid ou celui de la Boqueria, l’une des meilleures attractions touristiques de Barcelone.

La phase de programmation nécessitera un délai de 2 à 3 mois, suivie par le lancement d’un concours d’architecte. Les travaux de devront démarrer l’automne prochain, poursuit le quotidien. Mais avant, il faudra délocaliser plus de 200 commerçants qui y travaillent.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top