News

C’est un véritable coup de tonnerre qui s’est abattu ce matin sur la France. Lors du dernier sondage IPSOS /BFMTV /ENTV, le président algérien Abdelaziz Bouteflika devance les quatre candidats qui se disputent les faveurs des électeurs français, c’est hallucinant.

En effet, Bouteflika est désormais à 30 % des intentions de vote dans la première étude où il est inclus. Si cette percée fulgurante du président algérien et son début de domination de l’échiquier politique français a surpris plus 90% des français, vu qu’il n’est ni français, ni candidat aux prochaines présidentielles. Les grands analystes politiques voyaient la surprise venir, c’est ce que nous explique Laurent Joffrin, directeur du Nouvel Obs : “Bouteflika est aux élections ce que Lionel Messi est au Football (sauf contre la Juve), il peut gagner n’importe où, il peut être président de n’importe quel pays, les frontières et les nationalités sont des dérisoires devant la culture de la gagne de Boutef. Dans ce sondage, 30% de français ont choisi Bouteflika même s’il n’est pas candidat, parce que il incarne tout simplement la présidence, la victoire à plus de 80% et la longévité, il a piqué des voix à Le Pen et Mélenchon en même temps, faut le faire » déclare Joffrin.

Par ailleurs, l’arrivée de Bouteflika en tête des sondages en France ne serait pas une surprise, du moins pour le biographe du président de la république, le Dr Borhane Madi qui a acceptés de nous dévoiler quelques révélations sur le Chuck Norris de la politique : “Fakhamatouhou est l’homme élu, il a été président de son école à l’âge de 4 ans, un poste qu’il n’a pas quitté jusqu’à présent. Le biographe du président ajoute que “Bouteflika, grâce à son génie, peut présider tous les pays du monde s’il en a envie. Bouteflika eut faire peur à Poutine, et peut annuler le programme nucléaire de la Corée du Nord. Bouteflika est le seul sunnite qui pourra présider l’Iran, les croyants le surnomment Dieu et les athées l’appellent Bouda’flika. Bref les superlatifs manquent pour décrire ce fauve politique cet immortel, éternité au président”.

Vu ici 

*Cet article est pure fiction (jusqu’à preuve du contraire) et rédigé dans un but humoristique. L’utilisation de noms de personnalités ou d’entreprises est ici à but purement satirique.








0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top