News

Je me rappelle, comme d'aujourd'hui, quand le 5 juillet 1977, j'ai décidé de partir en France pour faire mes études. Mon père s'y était opposé. Il s'était enfermé dans sa chambre et il avait pleuré.

J'entendais par la petite porte cette chanson de Hadj EL Anka qu'il répétait sur son tourne-disque. Le lendemain, je suis parti, avec comme seul bagage une petite valise en carton, quelques gâteaux de l'époque préparés par ma mère et des souvenirs plein la tête. Depuis j'ai connu ma femme avec laquelle je vis depuis 40 ans.

Mon père est décédé à 100 ans en 2009, mais la chanson de Hadj El Anka est toujours présente dans mon esprit. Il chantait l'enfant prodigue, à l'exemple de celui que j'étais. J'écoutais cette chanson le plus souvent seul pour pleurer. Croyez-moi, ça fait du bien de pleurer. Aujourd'hui cette chanson est interprétée par Stina, une chanteuse finlandaise, en kabyle SVP. En la réécoutant, j'ai toujours la chair de poule. Arezki Semache

Chanson Kabyle interprétée par la chanteuse Finlandaise Stina écrite par M’hamed El Anka, reprise par Lounès Matoub : « Izriw yeɣleb leḥmali ».


Mes larmes affluent plus qu'un torrent


Mes larmes affluent plus qu'un torrent
Mon cœur assoiffé de te voir est toujours triste
La vie m'est devenue un Laurier(il fait allusion au gout amer)
Depuis que t'es parti, ô mon fils adoré

Ô fils adoré, j'ai hâte de voir ton visage
J'adore prononcer ton prénom
Dis-moi comment ton cœur a pu se résigner ?
Tu m'as oublié maintenant et à jamais,
Ne suis-je pas, mon fils l'origine de ton sang ?
Pourquoi ton absence est si longue ?

Toujours, je ne pense qu'à toi
Tu m'as abandonné à l'oubli tout en sachant que c'est un péché
Quand tu étais chez nous à la maison
Nos ennemis étaient toujours jaloux de toi
Par contre maintenant, c'est l'obscurité en plein jour
Et tous ceux qui nous haïssent sont devenus heureux

Saches que tu n'es pas juste envers moi
Tu as fait brûler mon foie
J'ai perdu même les traits de ton visage
J'ai une grande envie de retrouver ce visage si cher
Mon cœur risque d'exploser
Par les soucis et l'amertume

Tu ne te soucies point de ce que je supporte
Tu as oublié celui qui t' a élevé
Tu as renié tout l'amour que je porte pour toi
Et tous les moments passés sont sans importance pour toi
Je suis étonné, je n'arrive pas à connaitre la rais


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top