News

C’est un ancien conseiller du président Nicolas Sarkozy qui le dit en direct sur une chaîne de télévision algérienne : « Le pouvoir algérien est en faillite, à tel point que si la France ouvrait ses portes, tout le peuple algérien demanderait la nationalité française ».

Lui-même franco-algérien, Abderrahman Dahman affirme qu’il recevait chaque jour 50 à 60 demandes de naturalisation de la part de citoyens algériens.

Pour lui, malgré les recettes colossales des ventes d’hydrocarbures, les difficultés de l’Algérie ne cessent de s’amplifier, surtout lorsque des personnalités de haut rang font fuir des capitaux énormes vers l’étranger et commettent des détournements de fonds publics pour acheter des biens en France ou ailleurs et placer l’argent volé dans des banques suisses.

Il a donné comme exemple de la faillite de l’économie algérienne un fait qui s’est déroulée lors d’un déplacement de Sarkozy en Algérie, alors qu’il était ministre de l’intérieur. Pendant cette visite, le président Bouteflika a offert un chèque mirobolant à Sarkozy pour sauver la société Alstom, menacée de liquidation judiciaire.


Le résultat, poursuit-il, est que cette société a été restructurée et remise à flot pour aller ensuite décrocher un marché de TGV au Maroc. Il en est de même pour les Chinois qui opèrent en Algérie sans y investir, comme ils l’ont fait pour le projet de la ville industrielle Tanger Tech, dont le budget est supérieur à 10 milliards de dollars. Et Abderrahman Dahman de conclure que le pouvoir algérien est dupe.

Source








0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top