News

"Une ville trompée par un riche imbécile..." Voilà qui veut tout dire... Pendant 33 ans j'ai vécu dans le riche Brabant wallon mais je suis heureux de vivre désormais à Charleroi dans ce Hainaut dont la plus grande richesse est la gentillesse de ses habitants ! 

Pas sûr que cette chanson plaise à Paul Magnette... Il comprendra peut-être qu'une ville ne se résume pas à un centre-commercial surtout quand la majorité des Carolos ne peuvent ni y travailler ni y dépenser un argent qu'ils n'ont pas ! Laurent Louis


Le chanteur français Bernard Lavilliers, sort à la fin de cette semaine, un nouvel album. C'est le 21e d’une carrière entamée en 1968.

Une des chansons de ce nouvel opus est intitulée "Charleroi". Elle relate une vision plutôt sombre de la métropole wallonne. Car le sujet traite de la décrépitude d'une ville après la fin de ses industries. L’artiste y a vu des similitudes avec sa ville natale de Saint-Etienne pour laquelle il avait aussi écrit une chanson en 1975.




















0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top