News

C'est sur le mont Arafat qu'Adam et Ève, séparés pendant 200 ans après avoir été chassés du Paradis terrestre, se reconnurent et furent réunis. Cette histoire ne commence pas par Adam et Ève mais par l’homme la femme et le serpent. 

L’homme désigne ici l’esprit, et la femme désigne le corps de l’homme, c’est une seule personne. L’homme, donc l’esprit, se fabrique son double fait de chair et d’os. Ainsi l’homme la femme et le serpent, est l’esprit appelé homme, dans son corps appelé femme, qui se comporte comme un animal, le serpent. 

Il est dit vous ne mangerez pas du bien et du mal ou vous mourrez, mais personne n’y croit, et l’homme en mange, il dit c’est à cause de la femme, qui dit c’est à cause du serpent, traduction, l’esprit de l’homme se comporte de bien et de mal à cause de son corps se comportant comme un animal. 

Puis il est écrit, l’homme dominera la femme, soit l’esprit dominera son corps, ainsi il ne se comportera plus comme un animal, il sera habillé et portera un nom Adam et Eve. Nous ne sommes qu’au stade de l’homme se comportant comme un animal. 

La vie et la mort sont tous un. La réalité et l’imagination sont tous un. Le passé et le futur sont tous un. Quand deux deviennent un seul, toutes les contradictions finissent. 
  • ‘Je suis la vie . . . je suis le son et la lumière 
  • Je suis la chair des hommes . . .’ 
(Apollinaire - Poèmes retrouvés) 

Quand deux devient un seul, nous pouvons provoquer et défier même la mort et nous pouvons appeler soir le matin, noir le blanc . . . 
  • ‘Et liés l’un à l’autre en une étreinte unique 
  • Nous pouvons défier la mort et son destin 
  • Quand nos dents claqueront en claquement panique 
  • Nous pouvons appeler soir ce qu’on dit matin’ 









0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top