News

Une banderole peut faire mal, très mal ! C’est le cas de cet énorme morceau de tissu, brandi par des supporteurs dans le stade de la ville de Ain M’lila (Algérie). 

Elle y montre la moitié des visages de Donald Trump, président américain, et de Selmane Ben Abdelaziz, roi de l’Arabie Saoudite, avec l’inscription «two faces of the same coin», « les deux faces de la même pièce ». Sur la même banderole, on peut lire : «El Qods est à nous».

La banderole, qui peut être banale dans notre pays, a fait le tour des sites Internet du monde entier. A commencer par des sites saoudiens. Du coté officiel, le site saoudien « Sabq Saoudia » cite l’ambassadeur saoudien à Alger qui dit : « Nous sommes en train de confirmer les faits et nous réagirons en conséquence ».

Cette banderole de supporteurs de football a été très commentée sur les réseaux sociaux. Des Saoudiens, apparemment blessés par le fait que leur Roi soit ainsi « humilié » ont dénoncé ce comportement des jeunes algériens. Ces derniers ne cessent d’étonner et ils ont l’habitude de déployer des banderoles controversées dans les stades. Une des formes de la liberté d’expression.




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top