News

Daraa-Tafilalet : Par où commencer sans PDR (Plan de Développement Régional) ?
Tafilalet a besoin exclusivement des « Soft- kills » capables de remettre le train de la région sur les rails. Tafilalet a besoin d'une cure de jouvence pour rajeunir son administration frappée de décrépitude, en termes d'habilité et de qualification. Tafilalet a besoin aujourd'hui et plus que jamais d'une équipe de stratèges et de « Hard-skills » 

Les membres du conseil sont tous tenus au préalable à répondre aux critères de professionnalisme et de « Know-how ». Et pour éviter d'ergoter sur des vétilles, puis répondre conjointement aux attentes de l'ensemble de la région face aux défis de la régionalisation, Tafilalet n'a plus besoin d'un CAR instrumentalisé pour des fins sournoises, ni d'aucune suggestion négative larvée à laquelle la région est en proie.

L'ère de la vacuité des discours est révolue, et c'est l'heure de « sérieux » qui s'impose.

Tafilalet a Tant besoin de passer à la vitesse supérieure et de rompre avec le rythme de la nonchalance et des méthodes obsolètes de son passé.

C'est judicieux certes une telle initiative de remodeler le transport aérien à dessein d'assurer une meilleure connexion avec l'autre monde, ce qui relève sincèrement de la perspicacité et de la clairvoyance. 

Sur ce, on se doit par respect de remercier vivement le cerveau moteur de cette initiative mémorable, bien que la réalisation des exploits repose sur une analyse collective et requiert indubitablement la mise en place d'une stratégie de travail en équipe.et malheureusement ce qui n'est pas le cas au CRDT (* Conseil régional Draa Tafilalet). 

(Mgh Hfg)







0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top