News

La Princesse Royale du Maroc Lalla Meryem a présidé, le 21 février 2018 au Théâtre National Mohammed V à Rabat, la cérémonie de clôture de la rencontre organisée par l'Union Nationale des Femmes du Maroc et l'Observatoire National des Droits de l’Enfant, sous le thème : "Femme et enfant en situation de précarité".

On rappellera que la Princesse Royale Lalla Meryem est engagée, depuis une trentaine d’années, dans le combat pour la promotion des conditions de la femme et de l’enfant, à travers la présidence de l’Observatoire National des Droits de l’Enfant (ONDE) et celle de l’Union Nationale des Femmes du Maroc (UNFM), les deux organismes organisateurs de cet événement.

Aussi, à travers ces deux institutions, Son Altesse Royale Lalla Meryem mène plusieurs initiatives qui tendent à rendre justice à la femme et à l’enfant et à leur faire bénéficier de la pleine citoyenneté.

C'est pourquoi, à travers l’UNFM et l’ONDE, Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem s’est constamment engagée en faveur de l’émancipation de la femme marocaine et de la protection des droits des enfants et ce, à la lumière des orientations du Roi Mohammed VI.

Ainsi, lors de ce rassemblement, plusieurs personnalités étaient présentes comme le Ministre de la Justice, le Ministre de l’Éducation Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, ou encore le Gouverneur Coordonnatrice Nationale de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), Madame Nadira El Guermai, qui a présenté à cette occasion une note sur la précarité, mais aussi le Haut Commissaire au Plan ainsi que le Magistrat et Chef du Pôle du Ministère Public spécialisé et de la coopération judiciaire, Madame Amina Oufroukhi.

On rappellera également que l'UNFM est une ONG, créee le 06 mai 1969 par Feu Sa Majesté le Roi Hassan II et reconnue d'utilité publique en vertu du Dahir 1972, ouverte à toutes les femmes sans distinction aucune.

L’UNFM a toujours fait de la promotion de la femme marocaine son cheval de bataille de même qu’elle axe ses efforts et ses actions à la lutte contre toutes les formes de précarité dont souffre la femme marocaine à travers des programmes de lutte contre l’analphabétisme, la création de projets générateurs de revenus, des centres de formation e de centres d’écoute et d’accueil des femmes victimes de la violence.

A l’issue de cette cérémonie, la Princesse Lalla Meryem a posé pour une photo-souvenir avec des enfants représentant plusieurs associations.

Farid Mnebhi







0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top