News

Des voyous, il n’y a pas d’autres termes pour qualifier ces délinquants qui lancent des pierres contre les usagers de l’autoroute. Voyous qui représentent un danger public et un véritable casse-tête, aussi bien pour la société Autoroutes du Maroc que pour les autorités.
Au Maroc, les jets de pierres ciblant les usagers du réseau autoroutier continuent de causer des drames.
Samedi dernier, rapporte Al Akhbar dans son édition datée de ce mardi 10 avril, des inconnus ont jeté une grosse pierre d’un pont, sur le tronçon reliant Tiflet à Allal Bahraoui, dans la région de Khémisset. La pierre a défoncé le pare-brise d’un véhicule léger, atteignant mortellement une femme d'une soixantaine d'années. Elle revenait d’une fête de mariage en compagnie de son fils, qui se trouvait au volant.

Le conducteur, malgré les graves blessures de sa mère, a accéléré dans l’espoir d’atteindre un péage pour demander de l’aide. La victime a été transportée aux urgences de Tiflet, mais il était trop tard: elle a rendu l’âme juste après son admission à l'hôpital.

La Gendarmerie royale et les autorités locales, précise le quotidien, ont procédé à un ratissage du lieu d'où avait été lancée la pierre, en vain. Et d'ajouter qu’une enquête a été ouverte sous la supervision du Parquet.

Récemment, un journaliste sportif de la radio nationale, qui conduisait sa fille à l’aéroport Fès-Saïss, avait d'ailleurs vécu une agression du même genre. Le père et la fille ont miraculeusement eu la vie sauve.





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top