News

Le président américain Donald Trump a apporté jeudi son soutien à la candidature américano-canado-mexicaine à l'organisation de la Coupe du monde 2026 de football, tout en menaçant les pays qui soutiennent le Maroc, l'autre projet en lice, de sanctions politiques. 

"Les États-Unis ont mis au point un projet FORT avec le Canada et le Mexique pour la Coupe du monde 2026", a écrit Donald Trump sur son compte Twitter. "Cela serait dommage que les pays que nous soutenons en toutes circonstances fassent campagne contre la candidature américaine. Pourquoi soutiendrions nous ces pays quand ils ne nous soutiennent pas (y compris à l'ONU)", a-t-il ajouté. 

Le premier mondial opposant 48 équipes. La candidature nord-américaine fait figure de favorite pour l'attribution du Mondial-2026, le premier opposant 48 équipes, mais le Maroc a reçu des soutiens de marque ces dernières semaines, dont celui de la France. "Je ne me vois pas ne pas soutenir un pays proche de nous", a ainsi expliqué début avril le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët. 

La candidature marocaine soutenue par l'Afrique. Sans surprise, l'Afrique devrait voter massivement pour le Maroc. Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Ahmad Ahmad a même appelé en début de semaine dans un entretien l'Europe à soutenir la candidature marocaine. "Votez pour nous, on votera pour vous la prochaine fois", a lancé Ahmad Ahmad aux fédérations européennes. 

Le projet retenu sera annoncé le 13 juin. De son côté, la candidature nord-américaine a été endossée par la Concacaf, la Confédération du football d'Amérique du nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes, et a reçu le soutien des fédérations sud-américaines réunies au sein de la Conmebol. La Fédération internationale de football (Fifa) annoncera le projet retenu à l'issue d'un vote le 13 juin à Moscou, avant le coup d'envoi du Mondial-2018 en Russie.

Source : europe1.fr/


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top