News

La frappe aérienne contre la base aérienne syrienne Tiyas a été conduite par deux avions de combat F-15 de l'armée israélienne, a annoncé le ministère russe de la Défense, précisant que trois missiles ont atteint leur cible et que cinq autres ont été interceptés.

«Le 9 avril entre 03h25 et 03h53 heure de Syrie (02h25 heure de Paris), deux avions F-15 de l'aviation israélienne, sans entrer dans l'espace aérien syrien, ont attaqué avec huit missiles téléguidés l'aérodrome de Tiyas depuis le territoire libanais. La défense aérienne des forces armées syriennes a détruit cinq missiles téléguidés au cours d'une bataille dans l'air», déclare le communiqué de la Défense russe.

Trois missiles, d'après les données des militaires russes, ont atteint «la partie ouest de l'aérodrome.» 

L'attaque n'a fait aucun blessé parmi les conseillers militaires russes, a souligné le ministère. 

Les autorités syriennes ont elles aussi accusé Israël d'avoir mené la frappe contre leur base. De son côté, l'armée de défense israélienne a refusé de commenter la déclaration russe sur l'attaque contre la base syrienne T-4. 

La Russie a déjà demandé à Israël des explications sur les raisons de la frappe via ses ministères de la Défense et des Affaires étrangères, a déclaré le sénateur Vladimir Jabarov.

Précédemment, l'agence syrienne Sana a annoncé, en se référant à son correspondant sur place, que la base aérienne T-4 située dans l'est de la province de Homs avait été attaquée avec des missiles, sans exclure la possibilité que la base ait été attaquée par les forces américaines. La chaîne de télévision Al-Mayadine a pour sa part informé que les missiles ayant frappé la base aérienne de Tiyas (T-4) dans la province syrienne de Homs avaient survolé le Liban depuis la Méditerranée. 



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top