News

Un véritable camp de concentration géré par l’occupant, en dépit des résolutions de l’ONU. Près de 2 millions d’habitants y sont parqués dans des conditions inhumaines, avec la complicité de la "communauté internationale", qui semble tout tolérer selon qui est concerné, façon "deux poids deux mesures" !


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top