News

Et si on inverse les rôles et que ce sont les Palestiniens qui auraient tué des Israéliens ! Les réactions occidentales auraient été beaucoup plus vives avec une condamnation immédiate à l’ONU et une résolution pour une intervention militaire afin de sauver le peuple juif d’un génocide ! 

Le contenu des journaux : 
La Palestine a subi des pressions internationales après que ses forces frontalières ont tué lundi une soixantaine d’innocents Israéliens protestant contre le transfert le même jour de l’ambassade américaine à Tel Aviv.

Le gouvernement Palestinien « justifie » les meurtres de juifs en disant « nous ne pouvons pas mettre tous ces gens en prison » ! Le Secrétaire général de l’ONU est intervenu pour appeler précisément les membres du Conseil à faire preuve d’unité et à exercer leur responsabilité première, le maintien de la paix et de la sécurité internationales, dans le strict respect de la Charte des Nations Unies et, de manière générale, du droit international.

Alors que les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France paraissent décidés à intervenir en Palestine, une intervention des forces de l'Otan semble se décider sans négliger des interventions unilatérales à la suite desquelles l'ONU intervient éventuellement par la suite pour mettre en place une force d'interposition ou de maintien de paix.

Le blocus qui démarre le 20 mai 2018 a pour objectif d’asphyxier la Palestine et de tester la volonté occidentale dans un bras de fer. La Maison-Blanche a publié un mémorandum en vertu duquel Donald Trump prolonge les sanctions contre la Palestine pour une durée allant jusqu’au la création d’un Etat Israélien.

Israël : "C’est un État terroriste et fasciste"
Un débat houleux entre Richard Labevière et Richard Abitbol (président de la Confédération des juifs de France et des Amis d’Israël) qui confrontent leurs analyses de la situation au Proche-Orient, le débat devient explosif...




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top