News

Depuis plus d’un mois, l’ASP (Argenteuil Solidarité Palestine) intervient sur le marché Héloïse d’Argenteuil, pour dénoncer les crimes de l’armée israélienne contre la population de Gaza qui manifeste pacifiquement pour commémorer le retour à la terre.

Elle dénonce les snipers de l’armée israélienne qui tirent à vue sur les civils et notamment les enfants palestiniens. Cette dénonciation pacifique, de ce crime de guerre, ne semble pas plaire à tout le monde.

En effet, un article est paru dans le journal en ligne « Causeur.fr » connu pour ses positions pro-israéliennes. Le texte est signé par une certaine Myriam Ibn Arabi.

Un article qui stigmatise ouvertement la population d’Argenteuil, et qui ne se retient nullement de déverser un torrent de calomnie et de haine à l’encontre des militants[es] pacifiques de l’ASP.

Rappelons que l’ASP, en partenariat avec le Secours populaire, a pu envoyer 2600 € au PMRS (Palestinian Medical Relief Society), une association de médecins arabes qui opère sur le terrain à Gaza ; et ce grâce aux dons des Argenteuillais.

Mais revenons à notre article
Lorsque l’on prend les gens pour des imbéciles, on finit par ressembler au chameau du proverbe arabe : « il ne voit pas sa propre bosse, il voit la bosse de son frère »

Myriam Ibn Arabi (nom d'emprunt !), on vous a vite repérée. Vous avez le profil de la khobziste se voulant plus royaliste que le roi, où plutôt plus sioniste que le journal qui vous a ouvert ses colonnes.

À vouloir trop vous faire passer pour une victime, vous vous êtes fourvoyée dans les attributs du langage. Votre champ lexical respire le mensonge et l’islamophobie digne d’un Finkielkraut, d’une Lévy, d’un Zemmour, d’une Fourest et d’une Marine Le Pen.

Vous êtes une fausse amie des juifs, une fausse amie des musulmans, une fausse amie des sémites que nous sommes ; et rien d’étonnant à cela, car vous appartenez à la grande famille des intellectuels faussaires, ceux que le peuple de France a bien identifié depuis que certains médias ont commencé à le stigmatiser dès qu’il est entré en résistance pour la défense de ses acquis sociaux.

Vous prétendez avoir interpellé les militants de l’ASP, pourtant aucun d’eux n’a souvenir de vous avoir croisée.

Vous éructez ces paroles, ou plutôt ces écrits (car, encore une fois, personne ne se souvient de vous) : « Nos enfants tuent des Juifs en France ! »

Je vous saurais gré de ne parler qu’en votre nom, ce que vous avez d’ailleurs fait en utilisant, peut-être bien inconsciemment, l’adjectif possessif à la troisième personne du pluriel. Cela s’appelle un lapsus révélateur. Une bévue symptomatique de votre propre haine des sémites… lorsqu’il s’agit d’Arabes ou de Juifs non-sionistes.

Vous avez eu ensuite le culot d’en appeler à la malédiction de Dieu sur les militants de l’ASP. C’est ce que vous affirmez sous votre plume. Voilà qui n’est pas très laïc de votre part, d’autant qu’il y a, parmi ces citoyens, des juifs, des non-musulmans et des athées partageant le même combat antisioniste et anti-apartheid.

En revanche, à travers votre écrit, les Argenteuillais ont bien reconnu la bête du Gévaudan que vous êtes et dont le reste de la meute continue de tuer en Palestine, planquée lâchement derrière les miradors de votre mur d’apartheid.

Oui Madame Myriam, vous parlez de votre sacerdoce, mais vos insultes ressemblent plutôt aux blasphèmes de l’Antéchrist au féminin, ennemie de la véritable Myriam arabe (mère de Jésus). On vous a donc repérée comme le cerbère de l’enfer à double face, à défaut de triple têtes.

Vous êtes celle qui aboie en queue de meute, derrière ceux qui se veulent les garants du système colonial israélien, car nous ne l’avons pas encore précisé : vous êtes une vraie sioniste qui défend l’apartheid israélien, le colonialisme israélien, les snipers israéliens, ces assassins qui tirent en toute impunité sur des civils et des enfants.

Enfin, vous éructez à partir d’un site qui soutient la politique du criminel de guerre, Netanyahou, ce même personnage qui pousse le très instable et très raciste Trump à la guerre nucléaire contre les peuples du Proche-Orient. 

En France, avec vos amis idéologues, du PS à l’extrême droite, vous êtes l’ennemie des étudiants, des cheminots, des zadistes, des infirmières, des avocats, des retraités, des pilotes d’Air France et de toutes les minorités de ce pays, victimes du racisme et des violences policières.

Certes, cela fait beaucoup pour une seule femme, mais pas pour un cerbère.

Vous voyez bien, Madame Myriam, que vos attaques sournoises ne font que confirmer que nous appartenons au peuple des « sans-culottes », pardon, des « sans-dents », cette société d’insoumis que vos amis (j’aurais tendance à dire vos maîtres) exècrent tant.

Nous vous laissons donc à vos faux-semblants, Madame la faussaire en herbe.

Haytam Andaloussy
Écrivain



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top