News

Une chronique télévisée française sur Montréal a déclenché une vague de réactions sur les réseaux sociaux et dans les médias québécois. Sa description de la ville canadienne à renfort “de clichés et de fausses informations” a du mal à passer.

“Une émission matinale française parle de Montréal et évidemment, nous ne sommes pas à l’aise”, a titré le Journal de Montréal au sujet d’une chronique d’Antoine Besse dans le programme Bourdin Direct de RMC Découverte. La ville du Québec y est présentée avec “une ribambelle de stéréotypes” estime le site québécois TVA Nouvelles. C’est d’ailleurs “la pire description de Montréal jamais entendue”, selon le HuffPost Québec.


Clichés et fausses informations à la pelle
Comme de nombreux médias québécois, le site de Radio Canada dénonce un portrait de la métropole “à grand renfort de clichés et de fausses informations” et répertorie en nombre les erreurs factuelles.

Au sujet du Plateau Mont-Royal, Antoine Besse affirme que c’est “un parc qui domine la ville”, le site rappelle qu’il s’agit d’un quartier.

Lorsque le chroniqueur affirme qu’“en hiver les Montréalais vivent sous terre”, le HuffPost Québec s’insurge :
OK, chers touristes français. On va se le dire une fois pour toutes. IL N’Y A PAS DE ‘VILLE SOUTERRAINE’. C’est un gros centre d’achats. On ne vit pas sous la terre comme les nains de Tolkien.”
Le parc olympique est quant à lui mal situé. Il est dit dans la chronique que le port n’existe plus (ce qui est faux), ou encore que dans le Vieux-Montréal, “on se croit un petit peu à Saint-Malo”. Enfin, “le chroniqueur tente de reproduire l’accent québécois à plusieurs reprises, utilisant des expressions inusitées”.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top