News

La Marine royale marocaine a ouvert le feu mardi sur une embarcation de migrants en Méditerranée qui refusait de répondre à ses sommations, faisant un mort et trois blessés, a-t-on appris auprès des autorités locales.

Les forces navales marocaines ont été «contraintes» d'ouvrir le feu sur un «go-fast» (puissante embarcation à moteur), piloté par un Espagnol qui «refusait d'obtempérer» dans les eaux marocaines au large de M'diq-Fnideq (nord), ont annoncé les autorités dans un communiqué.

Quatre migrants, qui se trouvaient à bord, ont été blessés, dont une Marocaine qui a succombé à ses blessures à l'hôpital, a précisé un représentant des autorités locales joint par l'AFP.

Ils «voyageaient couchés et n'étaient pas visibles», selon la même source. Le pilote espagnol n'a pas été touché par les tirs et a été arrêté, a indiqué la source. Une enquête a été ouverte.







0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top