News

Vous n'allez peut-être pas me croire mais je vous jure que ce que je vais vous raconter est totalement vrai.

Lundi dernier, alors que l'avion qui devait nous conduire à El Hoceima était sur le point de partir - portières fermées et annonce du décollage dans la cabine - je me suis rendu compte que je n'avais pas mon téléphone. J'ai tout de suite compris que je l'avais oublié au PIF (Poste Inspection Filtrage) ou ce qu'on appelle le scanner de l'aéroport. 

Culotté comme je suis, je me suis dirigé vers le chef de cabine. Dès que je lui raconté ma mésaventure, il aussitôt appelé le commandant de bord qui a annulé les manoeuvres de décollage qu'il avait largement entamées et a demandé au service de sécurité de l'aéroport de me ramener mon IPhone, en leur spécifiant que comme les portières de l'avion étaient déjà fermées, il fallait le lui donner personnellement car il pouvait le récupérer par l'avant. 

Quelques minutes plus tard, on aperçoit du hublot un agent en gilet jaune accourir vers l'avion avec un téléphone dans les mains. Quand le chef de cabine m'a tendu mon IPhone, je l'ai remercié et remercié le commandant et j'ai fait un petit speech d'excuse pour le retard tout à fait dépendant de ma volonté aux passagers incrédules du vol 438 de la Royal Air Maroc, dont de nombreux artistes, cinéastes et journalistes, en promettant de rapporter tous ces faits publiquement dès que possible. 

Après cette belle et incroyable aventure (bien) terminée, le commandant annonce enfin le décollage cette fois pour de bon.  Et oui ! C'est ça aussi Laroussi 😉😊😀


Qui a dit que la #RAM a un mauvais service ?

Mohamed Laroussi


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top