News

Vidéos choquantes à Mantes-la-Jolie (78), des dizaines de jeunes agenouillés mains sur la tête. Plus de 700 lycéens ont été interpellés par les forces de l’ordre en France le jeudi 6 décembre, lors de la quatrième journée de mobilisation lycéenne. Les arrestations les plus spectaculaires ont été menées à Mantes-la-Jolie, dans les Yvelines, où 153 personnes ont été interpellées pour «participation à un attroupement armé».

Des images de ces interpellations ont choqué les français, notamment une vidéo montrant des dizaines de jeunes agenouillés, les mains dans le dos ou sur la tête, encadrés par de nombreux policiers.
Ces images, dont on ignore encore l’auteur, corroborent le récit fait par l’AFP ce jeudi après-midi : «Les mains entravées ou sur la tête, à genoux ou assis au sol, des dizaines d’entre eux étaient rassemblés dans le jardin d’un pavillon et dans une maison associative par quelque 70 policiers mobilisés pour cette opération.»

On peut d’ailleurs voir la scène sous un autre angle dans cette vidéo postée par l’AFP :
Ainsi que dans cette vidéo postée sur Twitter :

Selon l’AFP, les arrestations ont eu lieu après de nouveaux incidents à proximité du lycée Saint-Exupéry, où deux voitures ont été incendiées et où des heurts ont éclaté avec la police. Le commissaire de la ville a expliqué vouloir ainsi «interrompre un processus incontrôlé».

Une situation confirmée par le ministère de l’Intérieur via un communiqué jeudi soir. «A 12h20, 122 [individus] étaient interpellés et placés en garde à vue pour participation à un groupement en vue de la préparation à des violences volontaires ou des destructions ou dégradations, a fait savoir Beauvau. 37, la plupart encagoulés, étaient trouvés porteurs de bâtons, battes de base-ball et conteneurs de gaz lacrymogène. […] L’interpellation d’un nombre aussi important d’individus a nécessité de prendre des mesures de sécurité complémentaires.»

Plusieurs lycéens ont été blessés ces derniers jours par la police, et notamment par des tirs de lanceurs de balles de défense.




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top