News

L'ancien athlète marocain, Abderrahim Ben Redouane, devenu aujourd'hui porteur de sacs de ciments, s’accroche à des anecdotes en chargeant l’ancien staff technique de l’athlétisme marocain. 

22 ans après, Ben Redouane traîne son mal de vivre et sort sa névrose accusant l’ancienne direction technique de l’athlétisme marocain de harcèlement moral envers Zahra Ouaaziz, la seule participante féminine marocaine des Jeux Olympiques d’Atlanta 1996. 

Dans une vidéo circulant sur les réseaux sociaux, à en croire l’intéressé, lors d’une séance d’entraînement, Ben Redouane désabusé, aurait entendu les membres de la direction technique médire de la jeune athlète. Selon lui, ils utilisaient des termes à caractère sexuels ! Aussitôt, le principal accusé, Aziz Daouda n’a pas tardé à répondre aux propos diffamatoires de l’athlète : 

“Ben Redouane a un problème psychologique. La Fondation est en train de voir comment l’aider. C’est quelqu’un qui a arrêté de courir, voilà plus de 20 ans. Le pauvre a dilapidé une fortune et détruit sa petite famille. On va l’aider Inchallah”, a écrit Daouda sur Twitter.





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top