News

Le Ministre russe des Affaires Etrangères, Serguei Lavrov, en visite officielle au Maroc, a été reçu en audience, le 25 janvier 2019, par Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Palais Royal de Rabat. Une Audience Royale qui répond parfaitement au cadre du Partenariat Stratégique Approfondi, conclu au cours de la visite historique du Roi du Maroc à Moscou en mars 2016.​

Ce partenariat d'exception a permis un développement exemplaire des relations entre la Russie et le Maroc et a ouvert des perspectives ambitieuses pour le rehaussement du dialogue politique et le renforcement de la coopération économique et sectorielle notamment dans l'agriculture, la pêche, l'énergie, l'industrie et le tourisme.​

Au cours de cette Audience Royale, le Souverain marocain et Monsieur Lavrov ont eu des entretiens portant sur des questions régionales et internationales concernant notamment l’Afrique du Nord, la question du Sahara marocain ainsi que la situation en Libye et en Syrie, notant une convergence entre les visions du Maroc et de la Russie et une volonté pour coordonner davantage sur ces questions afin de servir la paix et la sécurité régionales et internationales.​

Sa Majesté le Roi a réitéré, à cette occasion, l’invitation adressée au Président de la Fédération de Russie, Monsieur Vladimir Poutine, pour effectuer une visite officielle au Maroc.​

Pour sa part, le Ministre russe des Affaires Etrangères a transmis à au Roi Mohammed VI un message d’amitié et de salutations du Président de la Fédération de Russie et a loué le leadership régional et international du Souverain marocain.​

Par ailleurs, une conférence de presse tenue, le 25 janvier 2019 à Rabat, conjointement avec son homologue marocain, le Ministre des Affaires Etrangères de Russie, Sergueï Lavrov, a porté l'estocade aux ennemis du Maroc en déclarant qu'il "n'y a pas de parallèle" à faire entre la cause palestinienne et les Provinces du Sud du Maroc.​

En effet, pour le Chef de la diplomatie russe le règlement du conflit du Sahara marocain doit se faire sur la base des résolutions du Conseil de Sécurité de l'ONU et par la voie du dialogue.​

Cette précision de taille, émise par le Ministre russe des Affaires Etrangères, vient contredire de façon éclatante les interprétations biaisées et pitoyablement insidieuses de certains organes de presse algériens, prompts à tremper leur plume dans le fiel, dès qu'il s'agit de défendre les positions hostiles de leur régime au sujet de l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc.​

Ces clarifications taclent, de façon très ferme, les allégations fantaisistes des dirigeants algériens et ce, au moment même où l'Algérie est en train de devenir la Colombie de l’Afrique avec plus d’une tonne de cocaïne saisie en 6 mois (Oran et Skikda), sans parler de la quantité qu’ils ont pu faire entrer au pays et qui y circule en ce moment.​

Farid Mnebhi




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top