News

Grande confusion ce jeudi 24 janvier en fin d’après-midi à l’aéroport d’Orly-sud. Les bagages cabine d’une passagère qui devait s’envoler pour Casablanca avec la compagnie Royal Air Maroc ont mis en alerte les services de sécurité. Ces derniers, qui redoutaient la présence d’un «dispositif de mise à feu», ont rapidement procédé à l’évacuation des halls A et B.

Quelques minutes plus tard, les démineurs ont découvert que l’objet de toutes les craintes n’était autre qu’une paire de « chaussures de mode connectées » et dotées d’éléments lumineux. Selon plusieurs sources, la personne interpellée travaille en tant que journaliste dans un célèbre magazine de mode féminin.
« Cette affaire n’en est en fait est pas une », a indiqué le sous-préfet chargé de la sécurité de l’aéroport de Paris-Orly. Interceptée au moment de passer les portiques de sécurité, la voyageuse a été placée en garde à vue. L’enquête a été confiée à la police judiciaire du Val-de-Marne.

Suite à « l’interception d’un bagage suspect à un poste inspection filtrage à Orly-sud, un périmètre de sécurité a été mis en place afin de procéder à une levée de doute », nous avait auparavant confirmé le Groupe Aéroports de Paris.

Le périmètre de sécurité a été levé peu avant 19 heures. Quelques retards ont également été constatés en raison de l’arrêt temporaires des enregistrements. D’après la préfecture, l’avion censé transporter la voyageuse a lui bien pris son envol pour le Maroc.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top