News

Scène surréaliste à la terrasse d’un café boulevard de la Madeleine, dans le 1er arrondissement de la capitale. Alors qu’il réglait à prix d’or l’addition d’une simple boisson gazeuse, un individu, pour l’instant non identifié, aurait esquissé une expression de contentement. Sagesse absolue ou folie dangereuse ?

Serge est serveur dans l’établissement où l’incident s’est déroulé. C’est lui qui a encaissé l’argent du mystérieux client : « C’était vraiment bizarre. Je lui ai apporté sa note. Non seulement il l’a réglée mais en plus il m’a remercié avec le sourire. Franchement, quand on regarde les prix sur la carte, il n’y a vraiment aucune raison de sourire ou d’être content. Même moi, je bosse ici depuis 5 ans et je trouve les tarifs encore scandaleux. »

Gilles Cazucci est psychiatre spécialisé dans les comportements extrêmes. Ce dernier avance la piste d’une pathologie bien connue : « Il existe des personnes atteintes du syndrome dit « du biscuit dans la boîte ». Ils se replient tellement sur eux-mêmes qu’ils parviennent à faire abstraction totale du monde qui les entoure. Cet individu pourrait bien faire partie de cette catégorie de détraqués. »

Pour Muriel, une autre cliente qui était à côté de cet inconnu, son comportement est aussi absurde qu’incompréhensible : « J’ai payé le même genre de boisson que lui et je peux vous dire que j’étais loin d’être à la fête. Cinq euros pour un soda, faut avoir un certain cran pour lâcher une virgule sur le visage. » Et la Parisienne de continuer : « Je pense que c’était soit une performance artistique, soit un happening ou une caméra cachée. Y’a pas d’autre explication. Non, y en a pas. Vraiment aucune. Zéro. Niet. No explicación. »

Heureux mais non dangereux
Alors que la piste de cet individu a été perdue aux alentours des Grands Boulevards par les caméras de sécurité de la ville, les autorités tiennent à rassurer les citoyens parisiens : « Il est en liberté. Il n’éprouve aucune aigreur malgré le prix de la vie à Paris. Certes il est étrange mais il reste toutefois inoffensif et son humeur n’est pas contagieuse visiblement », a précisé ce matin la préfecture de Paris dans un communiqué de presse.

Source : legorafi.fr
* Tous les articles publiés par leGorafi sont pure fiction (jusqu’à preuve du contraire) et rédigés dans un but humoristique. L’utilisation de noms de personnalités ou d’entreprises est ici à but purement satirique. 




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top