News

Quelle bande d'incapables ! Jamais le Maroc n'a connu un gouvernement aussi nul, animé qui plus est par une "association de malfaisants" ! Reconnaissons au Roi le fait qu'il était parfaitement dans son rôle lorsqu'il a tiré les sonnettes d'alarme en voyant venir les dégâts auxquels on assiste aujourd'hui ! En effet, il n'a cessé d'alerter sur les conséquences du modèle de développement suivi depuis 2011.

Jugeons-en :
« Nous invitons le gouvernement, le parlement et les différentes institutions ou instances concernées, chacun dans son domaine de compétence, à reconsidérer notre modèle de développement pour le mettre en phase avec les évolutions que connaît le pays. Nous formons le souhait que soit élaborée une conception intégrée de ce modèle, propre à lui insuffler un nouveau dynamisme, à dépasser les obstacles qui freinent son évolution et à apporter des remèdes aux faiblesses et autres dysfonctionnements révélés par les évaluations menées sur le terrain ». (13 octobre 2017)
Un an plus tard, le Souverain réitère l'alerte sur ce modèle de développement pour le moins inadéquat et qui a démontré ses limites en appelant, une fois de plus, à élaborer « une nouvelle approche, centrée sur la satisfaction des besoins des citoyens, apte à réduire les disparités et les inégalités existantes, à instaurer la justice sociale et territoriale ». 
(12 octobre 2018)

Après avoir sévi en renvoyant plusieurs responsables, rien n'était venu lui donner ne serait-ce que l'impression (faute d'assurance) qu'il fût écouté.

En effet, A ce jour, aucune proposition crédible ne lui a été faite. C'est dire à quel point la gouvernance s'est-elle trouvée engloutie dans le caca par ici !

N'est-il donc pas temps de renvoyer vers leur lamentable médiocrité tous ces bras cassés qui se sont copieusement goinfrés sans le moindre résultat probant ?

Cependant, je me demande sérieusement s'il existe encore dans ce pays des hommes politiques dignes de confiance ou même d'intérêt !

De quelle malédiction, Diantre ! le Maroc serait-il frappé ?

Abdessamad Mouhieddine
Journaliste

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top