News

C’est acté, à partir du lundi 16 septembre 2019, les fiches de police que les voyageurs, au départ du Maroc comme à l'arrivée, devaient renseigner et présenter à la police des frontières seraient abandonnées par les autorités, rapporte le site Le360.ma. 

Cette mesure entre dans le cadre de la fluidification du trafic dans les ports et aéroports du royaume. Elle obéit à une nouvelle politique visant à mettre fin aux dysfonctionnements que connaissent tout particulièrement les frontières marocaines et en particulier l’aéroport Mohammed V de Casablanca qui a une mauvaise réputation. 

« Nous vous en avions informé en temps et heure, le ministère de l'Intérieur a décidé de prendre les choses en main en matière de gestion, notamment, du plus grand hub aéroportuaire du pays ». Khalid Zerouali, directeur de la surveillance des frontières auprès du ministère de l'Intérieur, qui pour mission de mettre de l'ordre, écrit Le360. Le nouveau gendarme de la surveillance des frontières, chapeaute une commission de crise qui a pour mission de mettre fin aux désordres et à la gabegie dans les aéroports et ports marocains.




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top