News

Les organisations engagées dans le processus du Forum Social Maghrébin condamnent avec fermeté la répression croissante des manifestations pacifiques par les forces de l’ordre algériennes. 

Le régime algérien au lieu d’être à l’écoute du peuple, du mouvement pacifique qui est à sa 34ème semaine de protestations, veut par les arrestations, les interdictions de manifester, les restrictions d’accès et de circulation…imposer des élections que le peuple algérien rejette dans les conditions actuelles. 

Des centaines de personnes ont été arbitrairement arrêtées depuis début septembre, dont de nombreux défenseurs des droits humains, des syndicalistes et des membres du Secrétariat du Forum Social Maghrébin, sous les accusations aberrantes d’ « atteinte au moral de l’armée »,« incitation au boycott des élections », « atteinte à l’intégrité territoriale » et « enrôlement de volontaires ou mercenaires pour le compte d’une puissance étrangère en territoire algérien », « diffusion ou détention de publication portant atteinte à l’intérêt national » une charge pour laquelle ils encourent jusqu’à 10 ans de prison. 

Nous, associations, mouvements sociaux, syndicats, inscrits depuis 2006 dans une dynamique et une lutte communes avec le mouvement social algérien pour l'édification d'un Maghreb des peuples appelons à : 
  • La libération immédiate et inconditionnelle des défenseurs des droits humains arbitrairement détenus et au respect de leurs droits 
  • Respect des libertés d’expression, de réunion et de manifestation 
  • Réaffirmons notre total soutien et notre solidarité avec les manifestations pour l'Etat de droit, la démocratie, pour les libertés et la justice sociale ; 
  • Mettons en garde le pouvoir algérien en place, contre les choix autoritaires cherchant à dévoyer les revendications pacifiques du peuple algérien ; 
  • Réitérons avec force notre engagement et notre lutte pour un Maghreb des peuples, un Maghreb démocratique, solidaire respectueux de la dignité de ses citoyens et citoyennes. 
Vive l'Algérie libre 
Vive le Maghreb des peuples 
Maghreb le 12 Octobre 2019 
Comité de Suivi du Forum Social Maghreb 

Liste non exhaustive des manifestants arrêtés (dont certains ont été libérés) 
le journaliste et lanceur d’alerte Said Boudour, Fodil Boumala, Karim Tabbou, Hakim Addad, Massinissa Aissous, Djalal Mokrani, Ahmed Bouider et Kamel Ouldouali, Karim Boutata et Ahcene Kadi, Wafi Tigrine et Khireddine Medjani, Samir Belarbi, Abdelouahab Fersaoui (placé en détention provisoire sans qu’on sache de quoi il est accusé ) ; Kamel BELEKEHAL; Akli OKBI; Ali IDIR; Mohamed BOUDJEMIL; Hamza KAROUNE; Bilal BACHA; Djaber AIBECHE; Messaoud Leftissi; Khaled OUDIHAT; Hamza MEHARZI; Tahar SAFI ; Mouloud CHATRI ; Samir idir GERROUDJ ; Nacer TIMSI ; Amine OULD TALEB ; Abderrahmane BOUDRAA ; Khaled OUIDIR; Makhlouf BIBI; Jawad bel kacem ; Mohamed AGOUAZI; Hafid BARACHE; Bakir BETLICHE; Aala DEROUICHE; Arezki AZOUG; Samira MESSOUCI ; Amokrane CHALLAL ; Elhadi KICHOU ; Mustapha Hocine AOUISSI ; Amar ACHERFOUCHE ; Arezki CHAMI ; Hilal YAHIAOUI ; Abdelbasset KHEBANI ; Mohand Ameziane BELHOUL ; Nabil BOUNOUH ; Kamel BOUALOUACHE ; Ghimouz AKRAM ; Abdelkader Toufik BACHA ; Kheiredine BENZINE ; Fazil DECHICHA ; Rachid HIRET; Sammy ABBAS; Boualem OUAHABI; Mohamed SMALLAH; Menad TISSEMLAL ; Menaouar OUAÂZANE ; Rachid SADAOUI ; Sadek LOUAIL ; Mohamed DAADI ; Nabil BOUALAKMAH ; Réda BOUARISSA ; Bilal ZIANI ; Mohamed Amine CHELALI; Ahcene HAMZA; Kheireddine MEDJANI; Bachir ARHAB; Kader RASSELMA; Hakim MIHOUBI; Sid Ahmed BOUHRAOUA; Rabah MAHROUCHE; Wafi TIGRINE; Laamouri BELAIDI; Toufik DJILALI; Mohamed GADI; Hamidou GARIDI ; Fatehi DIYAOUI; Mohamed BOUHERAOUA ; Nour Houda DAHMANI; Salah MAATI; Semmani ; Sadeddine Youcef islam ; Zineddine Bouguetaya.Lakhdar BOURAGÂA; Samir BELARBI ; Fodil BOUMALA ; Khaled ChOUITER ; Hamza DJAOUDI; Salim Ihaddaden ; Ait yahia Ali Smail ; Nadir Fetissi ; Hakim Aissi ; Benhabib Madjid et Sayah Aissam… 



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top