News

“Dans la Google du loup” est un ouvrage qu’il faut absolument lire car s’il parait relever de la science-fiction, il ne révèle rien moins que la réalité : la fin progressive et programmée de notre vie privée.

Google se prend pour Dieu : il veut « augmenter » l'homme et tuer la mort. pour les plus riches. Les autres deviendront les « chimpanzés du futur ». Google considère la vie privée comme une anomalie et la surveillance comme un désagrément inévitable. Google milite pour la viande sans viande et la voiture sans conducteur. Google, champion des paradis fiscaux, exerce un pouvoir totalitaire : celui de faire vivre ou mourir les sites internet qui le concurrencent. Google est le leader de l'intelligence artificielle, qui pourra décréter un jour que l'homme est inutile. De l'implant rétinien à la puce dans le cerveau, des médicaments bioélectroniques aux manipulations de l'ADN, de l'exploitation des données personnelles à la fin de la vie privée puis la disparition de l'homo sapiens. Google-Alphabet prépare sa mutation de l'univers. Qui l'arrêtera ?


Introduction du livre :
« Google sera inclus dans le cerveau des gens. Vous aurez un implant, et quand vous penserez à quelque chose, il vous donnera automatiquement la réponse. » Larry Page, cofondateur de Google, lors d’un entretien avec le journaliste américain Steven Levy, en 2004.

« Si vous faites des choses que vous ne voulez pas, que les autres sachent, peut-être devriez-vous simplement ne pas les faire. » Eric Schmidt, P-DG de Google, à CNBC, décembre 2009.

« Nous voulons que Google soit la troisième moitié de votre cerveau. » Sergey Brin, cofondateur de Google, lors d’une conférence aux Etats-Unis, septembre 2010.

« Nous savons où vous êtes. Nous savons où vous étiez. Nous savons plus ou moins ce que vous pensez. » Eric Schmidt, lors d’un colloque à Berlin, octobre 2010.
Christine Kerdellant est journaliste, directrice de la rédaction de L'Usine Nouvelle et de L'Usine digitale. Elle a déjà publié sept romans, dont Alexis, ou la vie aventureuse du comte de Tocqueville, La porte dérobée, ou J'ai bien aimé le soir aussi, ainsi que sept essais, parmi lesquels Les Ressuscités, Les Nouveaux Condottiere ou Ils se croyaient les meilleurs, histoire des grandes erreurs de management. Elle participe régulièrement à des débats télévisés et notamment à « C dans l'air ».

Editions : PLON

Critiques des lecteurs :
Bertrand J. : INQUIETANT ET ECLAIRANT !
“Dans la Google du loup” est un ouvrage qu’il faut absolument lire car s’il parait relever de la science fiction il ne révèle rien moins que la réalité : la fin progressive et programmée de notre vie privée. Comme le dit bien la formule devenue célèbre : “Si Google est gratuit, c’est parce que le produit, c’est vous.” Christine Kerdellant a mené une enquête très approfondie sur ce moteur de recherche hégémonique et le constat est alarmant. Comme l’explique l’auteur américain Bruce Scheir : “Nous sommes devenus les serfs des géants du Web (…) Certains font allégeance à Google, d’autres à Apple. Peu importe. Il est de plus en plus difficile d’éviter le serment d’allégeance à au moins l’un d’entre eux. ” Les entreprises sont comme des seigneurs féodaux et nous sommes leurs vassaux, leurs paysans et parfois leur serfs. Christine Kerdellant rappelle qu’il existe heureusement des alternatives comme le moteur français de recherche Qwant qui protège les données de notre vie privée en ne les partageant pas et considérant la publicité comme une option que vous choisissez ou non. Christine Kerdellant voit dans l’homme augmenté imaginé par Google rien moins qu’un homme diminué puisque nos facultés de mémorisation et de cognition, notre imagination se réduisent chaque jour depuis que nous cherchons tout, à tout instant, sur le prolongement de notre bras et de notre cerveau…. Google cherche par tous les moyens à se rendre indispensable, nous préparant à l’avènement de l’homme machine. En externalisant notre mémoire hors de nous même nous nous sommes appauvris et rien ne dit que nos données externalisées ne pourraient passer entre de mauvaises mains. Google est devenu une entreprise totalitaire qui s’approprie chacune des informations personnelles que nous laissons circuler par son canal et qui devient automatiquement sa propriété. Kerdellant en plus de son travail d’enquête et d’analyse nous propose plusieurs récits qui constituent des scénarios de ce que va être notre existence googelisée dans un avenir proche et il va sans dire qu’une vie livrée aux robots et aux algorithmes fait froid dans le dos. Christine Kerdellant ne s’avoue pas vaincue pour autant car selon elle il existe des solutions pour arrêter Google même si la société a déjà programmée la disparition d’Homo sapiens à travers son programme de recherche sur l’intelligence artificielle. Pour livrer ce combat contre le cours inexorable que semble suivre la réalité dans ce domaine, nous avons besoin de savoir et cet ouvrage constitue une excellente base de réflexion. Lisez “Dans la Google du loup”, offrez le, recommandez-le … Le temps presse… Archibald PLOOM (CULTURE-CHRONIQUE.COM

Martin W. : TRÈS ÉCLAIRANT ET FACILE A LIRE 
Dès que l'on rentre dans cet univers, on peut imaginer que l'on va sombrer dans un réquisitoire technique incompréhensible... Au contraire ! Ce livre est très bien construit et particulièrement éclairant. 6 chapitres pour 6 thèmes majeurs qui nous font découvrir une entreprise que j'imaginais limitée à un moteur de recherche. Cela va beaucoup plus loin. Chaque chapitre démarre avec une romance des années futures étayée ensuite par des inventaires et analyses très concrètes de l'auteur... passionnant et dévoré en quelques heures. L'importance de ce sujet nécessiterait selon moi une adaptation au cinéma ou sous forme d'une série pour le rendre accessible au plus grand nombre.

Equinoxe : TERRIBLEMENT INTÉRESSANT
J'ai acheté cet ouvrage pour m'imprégner de sa teneur, devant faire intervenir l'auteur - que j'apprécie déjà par ailleurs (étant abonné à l'Usine Nouvelle) - à notre Convention nationale fin mai prochain. J'apprécie beaucoup ce livre, très documenté, qui comporte à la fois une analyse factuelle de l'évolution de la société de transparence - avec ses avantages mais ses redoutables dangers pour nos libertés personnelles - vers laquelle nous risquons de glisser, et une partie romancée qui illustre les propos de l'auteur dans la vie quotidienne d'un couple. J'ai déjà pris des dispositions personnelles à la lumière de cet ouvrage pour prendre de la distance avec Google et les Gafa d'une manière générale, au risque d'être tôt ou tard qualifié de chimpanzé du futur . A lire absolument.



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top