News

Jean-Luc Mélenchon pendant une manifestation contre la réforme du droit du travail, à Paris, le 23 septembre 2017. (Crédit : Geoffroy Van Der Hasselt/AFP)
Malgré une campagne abjecte menée par certains organes de presse contre le patron de la France insoumise, et sans pouvoir révéler mes sources, je peux juste vous dire que selon certains sondages effectués discrètement, Jean Luc Mélenchon serait en tête des intentions de vote si les élections se déroulaient aujourd'hui (Janvier 2020).

Et si je parle au conditionnel, c'est parce que n'ayant pas vu ces sondages de mes propres yeux, je me sens obligé de faire preuve de prudence, même si l'affaire peut sembler sérieuse.

Mais à voir le microcosme sioniste s'agiter, on peut supposer que cette histoire de sondages favorables à Mélenchon, provoque un affolement chez tous ceux qui voient d'un mauvais œil, l'arrivée de ce personnage atypique à l'Elysée.

Cette mauvaise nouvelle inquiète ceux qui depuis un moment déjà, ont décidé de lui réserver le même sort qu'à Jeremy Corbyn au Royaume Uni.

Nous allons donc assister à la plus grande campagne de désinformation qui soit, basée sur la calomnie, les accusations mensongères et la diabolisation.

Mélenchon il faut le rappeler, est considéré comme persona non grata au grand dîner du CRIF, que par ailleurs, il entretient des relations plutôt houleuses avec cette organisation communautariste, et ceci explique que depuis un moment déjà, il est dans l'oeil du cyclone sioniste.

Et jusqu'à présent, jamais une personnalité politique de premier plan n'avait osé prendre position contre le lobby parmi les plus influents de la République.

Les semaines et les mois qui viennent seront déterminants pour savoir si cette stratégie de diabolisation, sera efficace ou non.

En effet, si l'on se fie au baromètre des réseaux sociaux, l'antisionisme se propage massivement. Les citoyens vont-ils se laisser influencer par cette campagne médiatique redoutable qui s'annonce ou vont-ils faire corps avec celui qui exprime leur exaspération, face à un organisme qui terrifie toute la classe politique ?

Est-ce qu'un candidat qui refuse de se soumettre à l'ordre établi, peut devenir le prochain Président de la République ?

Les paris sont ouverts...



0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top