News

Interrogé par la chaîne de télévision Medi1 TV, le 18 janvier 2020, Dr Charles Saint-Prot, directeur général de l’observatoire d’études géopolitique a commenté la décision de ne pas inviter le Maroc à la réunion sur la Libye qui aura lieu à Berlin, le 19 janvier. Il a notamment déclaré : 
« C’est consternant de constater qu’un acteur régional majeur est écarté de la conférence qui se réunira le 19 janvier à Berlin sur la Libye. D’autant que le Maroc a joué un rôle important pour réunir la conférence de Skhirat qui a conduit à l’accord de juillet 2015. Or, il faut souligner que cet accord reste le seul cadre politique appuyé par les Nations Unies en vue de la résolution de la crise libyenne. En fait me mystère place sur les critères et les motivations qui ont présidé au choix des pays participant à cette réunion. Tout cela semble peu sérieux, il est vrai que la diplomatie allemande brille rarement par son savoir-faire. On nous dit que l'objectif de la rencontre est d’empêcher les ingérences étrangères en Libye et en même temps on consacre ces ingérences… C’est ce qu’on appelle une politique de gribouille» 

0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top