News

Eric Montana est un journaliste spécialisé en économie et passionné par la politique internationale. Attaché à la Charte de Munich qui fait obligation d’être au service exclusif de la vérité, ses articles sont décriés par les pouvoirs en place et par ceux qui confondent le journalisme avec la soumission au Système.

Son indépendance d’esprit l’amène à critiquer durement la corruption des gouvernements et de la classe politique en général, mais aussi le rôle malsain des médias.

Attaché à la vérité et à la justice, défenseur de toutes les causes justes, Eric Montana pense que le droit international régissant les relations entre Etats, ne peut pas être à géométrie variable.

Apolitique et a-partisan, le journaliste définit les partis politiques comme source de division des peuples, et n’hésite pas à mettre en lumière leurs contradictions entre leurs actes et la propagande mensongère utilisée pour tromper les citoyens.

Les médias sont devenus des instruments de manipulation de l’opinion publique au service des gouvernements, Montana a décidé de quitter la profession pour l’exercer de manière libre et indépendante sur les réseaux sociaux.

Membre fondateur de Journalistes Sans Frontières avec d’autres journalistes et écrivains du monde entier, il décrypte l’actualité avec un regard acéré.

Lu et suivi par des milliers d’internautes qui lui font confiance, ses articles sont diffusés sur toute la planète et publiés par de nombreux web-médias proposant une information libre et indépendante.

Chrétien lucide et lecteur assidu du Coran, ami fidèle et soutien du monde arabo-musulman, il lutte sans relâche contre le racisme islamophobe partout où il prospère.

Attaché à la fraternité entre les peuples, il œuvre pour des relations basées sur le respect mutuel, la tolérance et le dialogue apaisé. 





1 commentaires:

  1. je viens de lire son cri du coeur après les évènements de Conflans. Un pamphlet courageux dans une France plus que jamais de panurge. A défaut de bavettes ,les masques sont jetés : l'islamophobie bat son plein.

    RépondreSupprimer

 
Top