News

La crise sanitaire 2020 n'a pas fait que des victimes à cause du virus incriminé d'avoir propagé une épidémie, mais aussi des décisions incompréhensibles de la part de certains gouvernants. Des milliers de touristes d'origine marocaine, ayant une double nationalité, sont bloqués au Maroc alors que ce dernier à laisser filer les européens de souche, sous la pression de leurs pays respectifs. Plusieurs questions à se poser : Est-ce que les MRE sont des citoyens de seconde zone ? Est-ce que les MRE ne sont cajolés que pour la devise qu'ils font procurer au Maroc ? La détresse d'une Belgo-marocaine en dit long sur le mépris du gouvernement marocain envers les MRE et les décisions unilatérales et irréfléchies prises.

Lettre ouverte au Gouvernement El Othmani
Je tiens à saluer les efforts de la diplomatie belge pour rapatrier les belges dits d'origine marocaine. C'est aussi réconfortant de constater que les autorités belges ne font pas de distinction entre les citoyens belges ayant une ou plusieurs nationalités.
La décision des autorités marocaines d'interdire aux citoyens européens (belges, hollandais...) d'origine marocaine de quitter le Maroc et rejoindre leur famille et reprendre leurs activités est non seulement incompréhensible mais scandaleuse, improductive et contraire au droit international.
Il est important de rappeler et de préciser que:
1. Ces citoyens belges, hollandais, d'origine ou ayant un parent d'origine marocaine étaient au Maroc pour un court séjour touristique pour certains et pour rendre visite aux proches pour d'autres.
2. Le 15 mars le Maroc a décidé brutalement de fermer ses frontières et son ciel et ce sans laisser un délai aux milliers d'étrangers d'organiser leur retour dans leurs pays respectifs. Ce qui a déclenché une ruée anarchique vers les aéroports du Royaume du Maroc.
3. Face aux pressions des pays de l'UE, les autorités marocaines ont autorisé certains pays à rapatrier leurs ressortissants. Les français ont été les mieux servis.
4. Les autorités marocaines ont appliqué une discrimination inacceptable et injustifiée en autorisant tous les européens à rentrer chez eux tout en interdisant aux belges et aux hollandais (de 2eme, 3ème voire 4ème génération) ayant une origine marocaine de sortir du Maroc sans aucune justification .
5. En dépit de multiples interventions des autorités belges et hollandaises pour organiser le rapatriement (à leur frais) de leur citoyens, les autorités marocaines ont systématiquement répondu par le refus en arguant que ces belges et ces hollandais sont aussi des marocains et donc interdiction de quitter le Maroc (on parle de près de 5000 belges et hollandais bloqués par le Maroc) !
Cette situation incroyable a fait couler beaucoup d'encre et toute la presse en parle et de nombreuses discussions sont en cours dans les réseaux sociaux.
6. Le 14 avril 2020, le ministre des affaires étrangères belge a déclaré que les autorités marocaines ont finalement accepté le retour chez eux pour certains belges d'origine marocaine pour autant qu'ils répondent à certaines conditions dictées et à valider par la Maroc .!
"« Nous avons insisté auprès de la partie marocaine, explique Philippe Goffin, rappelé nos bonnes relations historiques, fait valoir les critères humanitaires, le critère du domicile habituel, les situations de santé comme les traitements médicaux, les situations familiales avec des mineurs en cause, ou sociales avec les emplois en jeu. Mais n’oublions pas qu’en fin de compte ce sera aux autorités marocaines de valider notre liste. ».
7. C'est Le Maroc qui validera la liste !!
C'est inacceptable! Ces belges bloqués au Maroc ne sont pas des repris de justice pour qu'on leur applique un tel traitement inhumain.
C'est scandaleux! c'est révoltant. Comment peut-on accepter une telle humiliation.
Ce ne sont ni des criminels, ni des voyous: Ce sont des citoyens BELGES: résident en Belgique, travaillent en Belgique et paient leurs impôt en Belgique.
Ces belges et ces hollandais ayant une origine marocaine ne demandent pas non plus de la charité. Ils avaient leur billet de retour et peuvent prendre en charge les frais de leur retour au pays.
On ne comprend pas pourquoi le royaume du Maroc interdit à ces milliers de citoyens de rentrer chez eux?
Les belges et les hollandais d’origine marocaine ont été abandonnés dans le désarroi par le pays de leurs parents. Ce royaume qui ne cesse de les choyer pour investir au Maroc et poursuivre à effectuer des transferts de devises vitales pour l’économie marocaine. (plus de 10 milliards € par an selon les sources).
Le comble et que le gouvernement marocain comprend un ministre chargé exclusivement de répondre aux besoins de cette Communauté qui compte plus de 5 millions de personnes. Ce ministre est curieusement et totalement absent de la scène au moment où cette communauté vit un désarroi général. C’est le cas d’ailleurs de tous les autres membres du gouvernement marocain.
Remarquons également l’absence totale de toutes ces fondations très actives en été dans les ports et les aéroports marocains et qui prétendent être au service de la communauté marocaine vivant à l’étranger.
Il est urgent pour les autorités marocaine d’arrêter cette comédie-tragédie et d’autoriser TOUS les européens d’origine marocaine qui le souhaitent de rejoindre leur pays de résidence.
En tout cas, cette attitude des autorités marocaines sera lourde des conséquences: les citoyens européens d'origine marocaine vont certainement revoir leur relations et leurs projets au Maroc.
Certains s'interrogent déjà sur les démarches à suivre pour annuler la nationalité marocaine. C'est bien dommage »
Source, réseaux sociaux

0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top