News

Des masques bavettes seront distribués auprès de 70.000 épiceries de proximité, et ce pour la vente au grand public. A partir de ce lundi 6 avril, 500.000 masques seront mis chaque jour à la disposition des citoyens. Cette opération sera prise en charge par Centrale Danone, Copag et Dislog Group.

A noter que le gouvernement, qui avait interdit début mars l’exportation des masques de protection, a décidé de réglementer provisoirement leur prix de vente : 2,5 dirhams TTC pour une boîte de 10 unités (25 dirhams / 2€25) et 2 dirhams TTC (20 cts €) l’unité pour une boîte de 50 unités (100 dirhams). Le décret encadrant les prix des masques a d’ailleurs été publié le 2 avril 2020 au Bulletin officiel.

En France, la 6e puissance mondiale, ne dispose toujours pas de masques pour protéger la population. En pleine épidémie Covid-19, le masque de protection (que ce soit un masque chirurgical bleu ou un masque respiratoire) est extrêmement plébiscité. Si le gouvernement estime que son port n'est pas utile en population générale et prive les personnes qui en ont réellement besoin, dans un communiqué du 3 avril, l'Académie Nationale de Médecine recommande que "le port d'un masque "grand public", aussi dit "alternatif" ou "de fortune" par le Pr Daniel Garin), soit rendu obligatoire pour les sorties nécessaires en période de confinement". 

Cet écran placé devant sa bouche permettrait "d'absorber les gouttelettes potentiellement contaminées et donc d'éviter la contamination". Problème : dans ce contexte de pandémie, les masques deviennent des denrées rares et il est "compliqué [de s'en faire livrer].


0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top