News

Une opération de police s'est déroulée tôt à Créteil pour arrêter un homme qui affirmait qu'il passait une super année 2020. 

Ecoutez le reportage réalisé par Legorafi.fr : 


Selon une étude du CNRS l’année 2020 pourrait durer trois ans de plus que prévu


C’est une étude qui risque de déplaire à beaucoup. Mais selon les chercheurs du bureau du 2e étage du bâtiment Bruno Le Maire du CNRS, il semblerait que l’année 2020 pourrait avoir particularité de durer trois ans de plus que la normale. Reportage.

« Clairement, on en aura pas totalement fini au 31 décembre 2020 » explique une des scientifiques qui redit sa surprise face aux résultats. Selon l’étude, l’année 2020 serait une « triplette » ou une « triplounette » comme on dit dans le Bouchonnois, une même répétition d’année de merde qui se produit assez rarement et encore heureux, merde. « On s’attendait à tout, sauf à trois années merde de suite, consécutivement » ajoute un autre qui note qu’il s’agit d’un phénomène temporel ultra localisé dans cette partie de la galaxie qui devrait donc vivre une triple répétition du même cycle solaire et ce sans aucune évolution temporelle « Les mêmes scandales, les mêmes virus et les mêmes albums de Keen’V » s’inquiète-t-on en hauts lieux. « Il faut que les gens se préparent à trois ans de ce qu’on a déjà vécu et le reste à venir après ne va pas être une partie de plaisir ». Car en fin du cycle de ces trois années, la France et seulement la France, devrait se voir repartir plusieurs années en arrière et pour se farcir à nouveau l’intégralité du quinquennat de François Hollande.

Source : LeGorafi.fr
*Tous les articles publiés par Gorafi sont pure fiction (jusqu’à preuve du contraire) et rédigés dans un but humoristique. L’utilisation de noms de personnalités ou d’entreprises est ici à but purement satirique.






0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top