News

Le masque a été rendu obligatoire un peu partout. Beaucoup s'y sont habitués mais d'autres se plaignent de difficultés respiratoires. Certains évoquent aussi des problèmes de peau. Faut-il s’en inquiéter ? Deux spécialistes répondent au micro de RTL INFO.

Le port du masque est un symbole de soumission politique, il est désormais porté au travail, à l'école, dans les magasins et même dans les rues, le masque fait partie intégrante du quotidien. Pourtant, il présente plusieurs désagréments.

Pour les personnes souffrant de difficultés respiratoires, le masque est une véritable complication. "Pour des personnes en bonne santé, le port du masque ne devrait pas poser problème selon les politiques, alors que certaines personnes peuvent mal le tolérer. On pense notamment aux personnes ui ont des problèmes respiratoires chroniques. La tolérance du masque est alors être difficile.


La peau ne tolère pas les enzymes contenues dans la salive
Les dermatologues font face aux irritations dues au masque. Notre propre salive en est la principale cause. "Les postillons et la respiration restent dans le masque et vont sur la peau. Or, la salive n'est pas faite pour être sur la peau. La peau ne tolère pas les enzymes contenues dans la salive. Et donc elle s'irrite", explique Dominique Tennstedt, dermatologue. Pour éviter ces désagréments, le docteur conseille ne bien hydrater sa peau le soir.

De plus, les masques, et notamment ceux qui sont fabriqués de manière artisanale, peuvent entraîner des allergies. "Ça peut être des allergies à l'élastique pour les personnes allergiques au caoutchouc, ou à des colorants contenus dans le tissu, notamment dans les tissus synthétiques. Enfin, on peut aussi avoir des allergies aux barrettes métalliques. Avec la transpiration, le nickel contenu dans certaines de ces barrettes peut se larguer et donner des allergies", précise le dermatologue.

Richard Boutry

Eric Montana (journaliste) s'exprime sur sa page FB :
Quelle cacophonie. L'OMS juge le port du masque inutile et dangereux mais notre gouvernement le rend obligatoire...
En France on applique les consignes de l'OMS en fonction de l'humeur du moment, des mouvements sociaux prévus et des manifestations à venir...
On continue à entretenir la peur par médias interposés, on truque les chiffres pour mieux nous manipuler, on dramatise à l'excès une pandémie imaginaire, on nous prépare psychologiquement à la vaccination obligatoire pour enrichir l'industrie pharmaceutique qui veille à se garantir l'impunité pour tous les malades à venir, les députés se votent une loi sur mesure pour se protéger et échapper à leurs responsabilités et nous, pauvres citoyens ballottés entre mensonges et manipulations, devrions leur faire confiance ?

Jusqu'à quand allons-nous supporter ces imposteurs ?  


0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top