News

Ce message qu'adresse Robert Kennedy Jr à toute l'humanité est d'une importance vitale. Dans ma vie j'ai rarement entendu autant de vérités énoncées en quelques minutes. Ce message confirme que tous les êtres humains attachés à la vérité, à la liberté, à nos familles, à nos enfants, ont raison de ne pas accorder la moindre confiance aux gouvernements corrompus par l'hyperpuissante industrie pharmaceutique.

Nous vivons un moment décisif et nous ne pouvons pas l'ignorer car notre sort en dépend. Robert Kennedy Jr est aujourd'hui notre porte parole le plus crédible et le plus prestigieux car il est le fils de Bob Kennedy et le neveu du Président John Kennedy, deux hommes d'un immense courage qui ont marqué l'humanité, et qui sont encore présents dans nos cœurs et nos mémoires.

Cette vidéo doit être massivement et rapidement partagée car il est plus que probable que les élites la feront censurer ou disparaître. Regardez-la et écoutez-la avec attention mes amis car nous allons tous devoir relever la tête, prendre notre courage à deux mains et agir pour que cette coalition criminelle qui veut faire de nous des esclaves, soit défaite, vaincue, jugée et condamnée comme elle le mérite.


Analyse d'Eric Montana / Journaliste sans Frontières



Discours intégral de Robert F. Kennedy Jr lors de la conférence de presse à Berlin le 28/09/20
Je suis Robert Francis Kennedy Junior.
Veuillez m’excuser pour ma voix, elle devrait aller mieux au fil de mon discours.
Je vais vous expliquer un peu le voyage qui m'a amené ici.
Je dirige le plus grand groupe de protection de l'eau au monde, il s'appelle Waterkeeper
Alliance, au début des années 2000, j’ai attaqué en justice de grandes centrales électriques aux États-Unis pour avoir déverser du mercure à l'époque, j’étais seulement préoccupé par l'impact du mercure sur les poissons et sur la santé des êtres humains qui allaient manger ces poissons.

A cette époque, j'ai pris conscience qu'il y avait aussi de grandes quantités de mercure dans les vaccins ? une dose beaucoup plus importante chez les enfants s’ils mangeaient ces poissons, et nous avons donc commencé à y remédier et nous avons créé une organisation à portée très limitée, nous avons essayé de retirer le mercure des vaccins.

Petit à petit, j'ai compris qu'il y avait des problèmes plus importants avec les vaccins, et le problème central, celui qui nous préoccupait plus, c’est que les vaccins aux États-Unis n’étaient pas soumis à des tests de sécurité. A cette exception, que la plupart des gens ne pourraient même pas concevoir, est un artefact de l'héritage du CDC, qui en tant que service de santé publique, était quasiment une agence militaire.

A l'époque où le programme vaccinal a été lancé, l’objectif était de l’ordre de la défense nationale : le vaccin. ils voulaient faire en sorte que les vaccins puissent être rapidement produits et déployés.

Dans le but de contrecarrer les attaques par substance biologiques venant des pays étrangers ; ils ont ainsi supprimé les obstacles réglementaires y compris la nécessité de faire tester les vaccins contre les placebos, et donc mon objectif concernant la santé des enfants, était de faire connaitre ce problème, et de faire en sorte que les vaccins soient correctement testés. Car s’ils ne le sont pas, aucune autorité médicale ne peu affirmer que le vaccin fait plus de bien que de mal.

Il était devenu plus claire alors, qu’il existait d’autres problèmes, il y avait des problèmes de corruption dans notre système politique. Les compagnies pharmaceutiques avaient non seulement corrompu nos politiciens avec d’énormes sommes d’argent provenant des lobbies, mais ils avaient capturé les agences qui étaient supposés protéger les américains des menaces de santé publique.

Les organisations tels que le cdc, la fda ou la hhs, avaient également capturé la presse dans notre pays. Au moyen d’énormes financements à travers les recettes publicitaires, ils ont neutralisé la presse. Ils ont subverti avec succès la démocratie américaine en neutralisant toutes ces institutions, que les pères fondateurs de notre nation avaient créées pour empêcher les corporations avides d’argent de toucher aux enfants vulnérables.

Le congrès avait été corrompu, et les agences de régulation ont été capturées, elles étaient devenues des marionnettes des industries qu'elles étaient censées réglementer. la presse avait été mise sur la touche, et le pire de tout, ils avaient adopté une loi dans notre pays en 1986 qui donnait aux sociétés pharmaceutiques, une immunité juridique totale. Donc aucune de ces compagnies, il n’avait pour obligation de garantir la sécurité des vaccins, et petit à petit, on s’est rendu compte que ce problème ne se limitait pas qu’aux Etats-Unis, c'était un problème mondial.

Je suis venu il y a deux ans, alors que j’attaquais en justice un cas contre Monsanto. C’est là que j’ai rencontré, ma collègue, ici présente, Santa Dupuydt. Santa avait compris la connexion, que j’avais mis si longtemps à établir, entre l’empoisonnement de notre environnement et la corruption de nos agences, de nos structures politiques, par toutes ces puissantes compagnies. Elle a également mis en lumière le fait que l’industrie pharmaceutique était la plus puissante de toutes, plus puissante que l’industrie chimique ou pétrolière.

C’est une grande menace, pas seulement pour la santé de nos enfants, mais pour toutes nos institutions démocratiques et pas seulement aux Etats-Unis, mais dans le monde entier, et je suis très content que Tina Choi ait aidé Santa à organiser «la défense de la santé des enfants en Europe.

Nous sommes ici aujourd'hui pour annoncer le lancement de cette organisation qui a été couronnée de beaucoup de succès aux Etats-Unis. Car nous réalisons que l’industrie pharmaceutique opère et achète des politiciens et des gouvernements dans toutes les nations de la planète. Même si nous gagnons cette bataille dans une seule nation, les Etats-Unis, nous perdrons la guerre sur le plan mondial. Nous avons donc besoin de gens de bonne volonté, des gens qui ont du courage, des gens qui ont une façon de penser non-conformiste.

Des gens qui comprennent qu’on nous ment, et que toute la structure politique est saturée par la propagande pharmaceutique. Or nous avons observé, au cours de ces dernières années quelque chose d'extraordinaire. Le plus grand et le plus critique des points d’inflexion que l’humanité ait jamais rencontré. Pendant des années, les Etats totalitaires, autoritaires, ont utilisé le pouvoir de la peur pour fabrique le consentement des populations.

j'ai grandi en apprenant ce qui s'est passé pendant la seconde guerre mondiale dans notre pays, et pendant les procès de Nuremberg. Hermann Goering s’est vu questionné le procureur, comment avez-vous fait pour que tout le peuple allemand s’y conforme ?

Et Goering a répondu, Pas seulement l’Allemagne, ça fonctionne dans n’importe quel pays, qu’il soit fasciste, communiste, monarchique ou démocratique. Tous ce que les dirigeants ont à faire, est de dire au peuple qu’ils ont quelque chose à craindre. Pointez du doigt la source de la peur, et vous pourrez obtenir des êtres humains qu’ils fassent tout ce que vous désirez. Vous pouvez faire en sorte qu’ils aillent à l’abattoir comme des moutons. Vous pouvez les rendre obéissants.

Pendant la même grande dépression, contre Hitler, nous avons eu beaucoup de chance d’avoir eu pour leader Franklin Roosevelt. Il avait déclaré, la seule chose dont nous devons avoir peur, c’est la peur elle-même. Il a compris que la peur nous mènerait vers le totalitarisme.

Oh, le but ultime de biosécurité des personnes comme Bille Gates, Anthony Fauci, et de Davos, le forum économique mondial… et toutes ces personnes qui dirigent désormais l’économie mondiale… ils ont compris, depuis des années, qu'ils détenaient un pouvoir qu’aucun gouvernement totalitaire n’a jamais détenu, c’est la biosécurité.

Vous savez, Hitler pouvait toujours accuser les juifs, et dire que la grande menace, c’était eux. Qu’il fallait les craindre, et que tout le monde devait obéir pour être en mesure de les éliminer. Dans d’autres pays, on craignait les Bolcheviks. Aux Etats-Unis, nos démagogues montrent du doigt les Mexicains et les noirs et disent qu’il faut les craindre. Ou bien les terroristes. Vous savez, toutes ces choses qui nous poussent volontairement à céder et à abandonner les Droits de l’Homme. Ou nos droits civiques, et qui nous font marcher comme des moutons vers l’abattoir.

Et maintenant, ils ont une source de peur… Le plus envahissant et englobant des pouvoirs qu’ils aient jamais eu. Il s’agit de la peur de la pandémie. Les gouvernements adorent les pandémies, tout autant qu’ils adorent les guerres. Car cela leur confère du pouvoir. Cela leur donne du contrôle. Et cela leur octroie la capacité d’imposer l’obéissance aux êtres humains. Et aujourd’hui, nous avons une inflexion. De nouvelles technologies qui donnent aux gouvernements la capacité d’imposer des contrôles sur la population qui n’avaient jamais été imaginés avant, dans toute l’histoire de l’humanité.

Nous avons la 5G, qui consiste à créer un État de surveillance. La 5G n’est pas là pour votre bénéfice. Elle n’est pas déployée pour que vous puissiez télécharger votre jeu vidéo en 6 secondes au lieu de 29. La seule raison du déploiement de la 5G, c’est qu’elle permet aux grandes compagnies de Big Data dirigées par Bill Gates, Mark Zuckerberg, ou Jeff Bezos, de récolter nos données. Écouter vos conversations, ils sont capables de le faire depuis le début, mais il n’y avait aucun moyen pour eux de transporter ces données, de les soumettre à des analyses. Et ensuite, de les monétiser, et de les vendre. Bill Gates, en ce moment, construit une ville en Arizona, pour 80.000 personnes. Il y’a un Data Center, qui sera capable de récupérer toutes ces nouvelles données, comme les données d’Alexa dans votre maison. Vous pensez qu’Alexa travaille pour vous ? Alexa ne travaille pas pour vous. Elle vous espionne. Votre téléphone portable vous espionne. Ils ont un système de reconnaissance faciale biométrique, et votre GPS.

Et les satellites, Bill Gates se vante au sujet de ces satellites, en disant qu’ils seront capables de surveiller chaque centimètre carré de la planète, 24h24. Oh, ils ont une nouvelle innovation. La mémoire digitale. Et quand ils auront digitalisé nos monnaies et se seront débarrasser de l’argent liquide, ils auront un contrôle absolu sur nous. Ils seront en mesure de taxer toutes les transactions, les banques seront capables d’encaisser l’argent. Ils feront de l’argent sur toutes les transactions, qu’elles soient petites ou même minuscules.

Et en fin, ils seront capables d’imposer l’obéissance. Parce que si vous n’êtes pas obéissant, ils seront capables de fermer votre compte bancaire, et de vous affamer. Et vous n’aurez plus accès à l’argent liquide.

De nombreuses personnes avancent que cette pandémie était une, plandémie. Et que tout était planifié dès le début, que cela fait partie d’un sinistre programme. Je n’ai pas la réponse à cela. Je n’ai pas suffisamment de preuves. Beaucoup de choses dans cette histoire me paraissent très planifiées, je ne sais pas… Mais je vais vous dire ceci, si vous créez ces mécanismes pour du contrôle, ils deviennent des armes d’obéissance pour des régimes autoritaires.

Peu importe si ceux qui les ont créés sont bénéficiaires ou innocents. Dès lors que ces mécanismes sont créés, ils seront abusés. Il est 100% garanti qu’ils seront abusés. Et toutes les personnes qui sont dans la rue aujourd’hui, et qui luttent contre ces nouvelles impositions que nous observons partout autour de nous, des impositions de contrôle autoritaire, de gens qui l’on dit, où est votre masque ? Et bien vous savez, je crois que tout le monde en Europe, tout le monde en Allemagne, tout le monde aux Etats-Unis, si on leur disait, voilà pourquoi vous devriez porter un masque, voilà la science qui prouve que ça aide. Tenez, voici la science qui prouve que cela fonctionne et que cela empêche la transmission, alors tout le monde le porterait sans problème. Mais tout ce que nous savons, c’est que nous ne sommes pas traités honnêtement. On nous dit, c’est ça la science.

Mais ce n’est pas le cas. C’est plutôt un appel à l’autorité. C’est de la science parce que Anthony Faucy et Bill Gates nous disent que c’est de la science.

Mais nous voulons voir les études.
  • Nous voulons voir les études sur l'hydroxychloroquine.
  • Nous voulons voir les études qui vérifient que si le confinement tue plus de gens que le coronavirus.
  • Nous voulons voir de la vraie science, et une véritable évaluation des risques.
  • Nous n’allons pas vous croire sur parole.
Mon père me disait quand j’étais petit, les gens qui l’autorité montent. Et nous tous, si nous voulons vivre en démocratie, il faut que nous comprenions que les autorités mentent.

Les autorités abuseront de tous les pouvoirs que nous abandonnerons entre leurs mains. Et aujourd’hui, nous leur donnons le pouvoir de gérer au millimètre tous les aspects de nos vies. A chaque instant, ils sauront où nous sommes, ils verront l’argent que nous dépensons. Ils auront accès à la vie de nos enfants, et ils auront le droit de les forcer à se soumettre à une médication non consentie. Les nazis faisaient cela dans les camps.

Pendant la seconde guerre mondiale, ils ont testé des vaccins sur des Tsiganes et les juifs. Et le monde était si horrifié après la guerre, que nous avons signé la charte de Nuremberg. Et nous nous avons tous jurés en faisant cela, que nous n’imposerons plus jamais la moindre intervention médicale non désirée sur des êtres humains, sans leur consentement éclairé.

Et pourtant en deux ans, toutes ces convictions ont soudain disparu. Les gens portent des masques alors qu’aucun fondement scientifique ne leur a été présenté. Ils font seulement ce qu’on leur demande de faire. Ces agences gouvernementales orchestrent l’obéissance. Et ce n’est pas démocratique. Ce n’est pas le produit d’une démocratie. C’est le produit d’un projet de biosécurité, dirigé par les compagnies pharmaceutiques, qui réduira à l’esclavage de toute la race humaine.

Et ce projet vise à nous plonger dans une dystopie cauchemardesque, dans laquelle les forces apocalyptiques de l’ignorance et de l’avidité vont diriger nos vies, ruiner nos enfants, et détruire tous les rêves et la dignité que nous espérions transmettre à nos enfants.

Le lancement de cette organisation, la défense de la santé des enfants en Europe, est un message pour le monde, qui exprime que nous n’allons pas subir cela ! nous construisons des institutions pour combattre vos institutions. Vous, vous avez des institutions mondiales, nous en avons une aussi désormais. Et nous serons dehors dès demain, avec la plus grande foule de l’Histoire en Allemagne, et pacifiquement, tout le monde dira la même chose :
  • Nous n’allons pas vous laisser nous prendre notre démocratie.
  • Nous ne vous laisserons pas nous prendre notre santé.
  • Nous ne vous laisserons pas nous prendre nos libertés.
  • Nous ne vous laisserons pas prendre nos enfants.
Je suis très fier des gens assis ici avec moi, à cette table. Des gens qui ont tous eu le courage d’affronter, et de dire la vérité face au pouvoir. Et de réfléchir par eux-mêmes. Et d’échapper de ces orthodoxies qui réduisent à l’esclavage une grande partie de la race humaine.
Merci
Robert Francis Kennedy Jr. est un homme politique américain membre du Parti démocrate, avocat spécialisé dans le droit de l'environnement. Il est le fils de Robert Francis Kennedy, ainsi que le neveu de John F. Kennedy et de Ted Kennedy. Son père, Robert Francis Kennedy, était procureur général des États-Unis (ministre de la Justice) de 1960 à 1964 et candidat à l'élection présidentielle américaine en 1968 durant laquelle il fut assassiné.


0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top