News

On s'y attendait. A voir la crise de nerfs de la porte parole de LREM, Ilana Cicurel-Revcolevschi sur Cnews hier soir, décrivant le documentaire comme une "bombe atomique complotiste" il était évident que le pouvoir allait se mobiliser pour empêcher Viméo de le diffuser sur sa plateforme.


Si la censure frappe aussi vite, c'est que le pouvoir a peur de la vérité... et qu'il a des choses à cacher...

On s'y attendait. A voir la crise de nerfs de la porte parole de LREM, Ilana Cicurel-Revcolevschi sur Cnews hier soir, décrivant le documentaire Hold up comme une "bombe atomique complotiste" il était évident que le pouvoir allait se mobiliser pour empêcher Viméo de le diffuser sur sa plateforme.

Et c'est exactement ce qui s'est passé puisque Viméo mis sous pression, n'a pas eu d'autre choix que de retirer le documentaire dès la fin de matinée ce vendredi 13 novembre, quelques heures seulement après sa mise en ligne.

Ce pouvoir aux abois aurait-il peur qu'on mette sur la place publique sa gestion catastrophique du Covid en terme de libertés publiques ? Craint-il que le confinement et la distanciation sociale qu'il nous impose pour éviter une mobilisation citoyenne contre lui, soient contournés par Internet ?

Cette association de malfaiteurs qui vote la réforme des retraites en pleine nuit, pendant qu'on nous garde enfermés dans nos maisons pour éviter les manifestations, et qui non contents de nous poignarder dans le dos, prépare déjà la vaccination obligatoire en profitant de l'état d'urgence sanitaire.

Et ils osent nous traiter de complotistes alors que nous dévoilons leurs complots ?

Si nous sommes des complotistes c'est parce que nous sommes gouvernés par des comploteurs, des traitres, des vendus à Big Pharma et à la finance prédatrice ! Cette classe politique corrompue ne mérite qu'un seul traitement : la prison !

Et sur Internet que se passe-t-il ? Un phénomène étrange, c'est le moins qu'on puisse dire. Dans ce contexte de dictature sanitaire, Facebook censure à tour de bras toutes les publications qui remettent en cause le narratif officiel sur le Covid. Même Jean Claude Bourret, le journaliste présentateur le plus connu de France, a été exclu à plusieurs reprises pour avoir posé des questions dérangeantes sur sa page.

Excédé par la censure, il a fini par migrer sur VK, le réseau social russe où la liberté d'expression est un peu mieux respectée. D'autres comme moi, ont décidé de rejoindre ZoneFR le réseau social francophone où la censure n'existe pas, et qui voit sa fréquentation et le nombre d'inscriptions exploser.

Sur Youtube aussi la censure tourne à plein régime. Vidéos supprimées et comptes fermés, surtout ceux des journalistes indépendants et des lanceurs d'alerte comme Silvano Trotta ou d'Alexis Cossette-Trudel, et de beaucoup d'autres encore. C'est à croire que l'on ne peut plus exprimer un avis différent de celui que nous imposent le gouvernement et les médias.

La chasse au complotisme est ouverte. Les domestiques du Système vont être activés et la grosse machine médiatique, presse inclus, va mobiliser l'artillerie lourde pour tenter de décrédibiliser, salir et calomnier ce documentaire et l'équipe qui en est à l'origine.

Le mot "complotiste" va être matraqué comme un spot publicitaire pour susciter le doute et dissuader les gens de le regarder. Cela va devenir le sujet principal de ces prochaines semaines, au point qu'on finira par se demander si les lanceurs d'alerte et les journalistes indépendants ne vont pas être criminalisés sous prétexte qu'ils constituent une menace pour "la santé publique", l'excuse idéale pour faire oublier que c'est surtout ce pouvoir et ce Système médiatique qui se sentent menacés par la vérité.

En tout cas, pour les producteurs du documentaire, cette censure est la meilleure pub qu'on pouvait leur faire. Au lieu d'étouffer la vérité, on ne parle plus que de Hold up sur les réseaux sociaux et dans les médias qui tentent de le décrébiliser, en calomniant même les intervenants qui s'y sont exprimé.

L'avocate Valérie Bugaut est traitée de complotiste, Jean Dominique Michel anthropologue de la santé idem, Astrid Stuckelberger spécialiste de la santé mondiale idem, Alexandra Henrion-Caude ancienne directrice de l'INSERM, généticienne et biologiste idem, le Pr Perronne virologue de renommée mondiale idem, Xavier Azalbert journaliste à France Soir aussi; bref tous les grands noms de la médecine, de la virologie, de la sociologie, du journalisme voient "leur honneur jeté aux chiens" par les maîtres du moment, et leurs fidèles serviteurs...

Qu'à cela ne tienne. Notre mobilisation sera plus intense encore et ce documentaire va être massivement diffusé et partagé sur Internet. Et nous pouvons être certains qu'Hold up va faire le buzz au niveau mondial. Les imposteurs et les comploteurs se sont démasqués eux-mêmes en voulant empêcher l'information de circuler.

Ce sera le déclic qui va accélérer et intensifier la guerre de l'information entre les médias aux ordres, le pouvoir absolu et la toile. Et il n'est pas certain que les maîtres censeurs/menteurs en sortent gagnants car la vérité renverse des montagnes et il est bien possible qu'elle finisse par renverser ce pouvoir à bout de souffle, qui ne tient plus que grâce à sa police et à l'état d'urgence sanitaire.

Ce documentaire qui effraye le gouvernement révèle leurs mensonges, leurs manipulations, leurs collusions avec la finance mondiale et Big Pharma. Mais il révèle surtout sa vraie nature et ses véritables objectifs : gouverner par la peur et la manipulation et soumettre l'humanité à une dictature sanitaire et technologique. L'étape indispensable pour nous conduire ensuite vers le Nouvel Ordre Mondial que nous refusons tous, de toutes nos forces.

Le citoyen lambda n'arrive pas à réaliser ce qui est en jeu. Pour lui, ceux qui parlent de ça sont des fous, des illuminés, des complotistes. C'est tellement inimaginable qu'il n'arrive pas à croire que nous sommes dans cette phase dangereuse. Il ignore que le pouvoir est tenu par un réseau occulte et puissant d'individus qui adhèrent à la religion sataniste, qu'ils sont tous corrompus, pédophiles et criminels et qu'ils sont présents jusque dans les plus hautes institutions des Etats.

Pour beaucoup de Français c'est de la science fiction ça. Cette histoire dépasse leur imaginaire, ils n'arrivent pas à concevoir que cela puisse correspondre à la réalité qu'ils perçoivent en regardant BFM ou Cnews. Ils n'ont pas encore compris que Jeffrey Epstein utilisait les perversions des gens de pouvoir pour les pièger, les filmer en secret dans leurs travers et dans leurs vices, et ensuite les soumettre au chantage de tout révéler à l'opinion publique s'ils n'obéissaient pas aux directives données, et s'ils ne servaient pas les intérêts d'un certain Etat dont on ne peut même pas citer le nom si l'on veut éviter l'accusation infâmante d'antisémitisme. 

Et pourtant, ce monde est rempli d'Epstein qui adoptent la même stratégie pour obtenir ce qu'ils veulent des hommes de pouvoir. Et ça, ce n'est pas de la science fiction mais le monde réel dans lequel nous vivons !

C'est la raison pour laquelle il faut que ce documentaire circule massivement car il va servir à une prise de conscience salutaire et à une mobilisation générale pour que nous puissions sauver notre humanité, notre mode de vie, la vie de nos enfants et surtout nettoyer les repoussantes écuries d'Augias que sont devenues les arcanes du pouvoir et des médias.

La député ultra-sioniste Ilana Cicurel-Revcolevschi affolée par la diffusion de Hold up, la "bombe atomique complotiste"







 
Top