News

Mustapha Saha et Moulim El Aroussi dans le film Mativi sur l'exposition "Le Maroc Comtemporain" à l'Istitut du Monde Arabe - Paris.

L’artiste peintre Mustapha Saha, également poète et sociologue, célèbre trois monuments de la littérature marocaine, Driss Chraïbi, Edmond Amran El Maleh et Mohamed Leftah, dans l’exposition Le Maroc contemporain à l’Institut du Monde Arabe du 15 octobre 2014 au 25 janvier 2015.


Ses trois portraits en bichrome, jaune d’or et rouge carmin , sur fond noir, réalisés dans une technique et une esthétique inédites, semblent explorer, dans leur expressivité en relief, les recoins obscurs de chaque écrivain, où se nichent sa profonde humanité et sa muse protectrice.

Mustapha Saha prépare, par ailleurs, un livre intitulé "Le mausolée littéraire" où il consacre, en peinture et en écriture, les grandes figures de la littérature et l’art qui ont façonné la modernité marocaine en consacrant dans des traditions créatives séculaires, où défilent des plumes et des pinceaux reconnus de leur vivant, Driss Chraïbi, Ahmed Sefrioui, Mohamed Choukri, Ahmed Cherkaoui, Mohamed Hamri, Farid Belkahia…, des génies précurseurs morts dans l’anonymat, Abdelkader Chatt, Mohammed Ben Ali R’bati, des pygmalions pédagogues drapés de leur intransigeante humilité, Jean-Pierre Koffel enterrant ses manuscrits au pied d’un olivier, des avant-gardistes tissant la toile beat-générationnelle à Tanger, Paul Bowles, Jack Kerouac…, des prosateurs illuminés, amoureux de cette terre rouge aux mille secrets, où Jean Genet choisit sa dernière demeure après avoir déserté le tombeau sculpté par Jean-Paul Sartre, où Roland Barthe cisèle les fragments de son discours amoureux.



Prolongation de l'exposition Écrivains et Artistes autour des tableaux de Mustapha Saha, au cinquième étage du musée de l'Institut du Monde Arabe, jusqu'en mars 2015.

Institut du Monde Arabe
Le Maroc contemporain
Paris - Octobre 2014 – Mars 2015

Mustapha Saha
Artiste exposant
Galerie « Ecrivains et Artistes »
Cinquième étage du musée de l’IMA

Ahmed Zaki
(c) Wakeupinfo.fr




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top