News

À ceux qui douteraient des dangers pour les libertés publiques de la loi sur le renseignement votée au Parlement, ce documentaire d’Alexandre Valenti, Un œil sur vous.

Citoyens sous surveillance !, donnera la mesure de la surveillance de masse déjà engagée à l’échelle planétaire. Diffusion en intégralité à la veille de l’opération #OccupyDGSI, demain à Levallois-Perret

La loi sur le renseignement française fera l’objet d’un vote solennel le 24 juin à l’assemblée nationale. D’ici là, ce dimanche 21 juin, une multitude d’associations – dont la LDH, le SM, le SAF, la Quadrature du net – appellent à occuper le siège de la DGSI (direction générale de la sécurité intérieure) à Levallois-Perret (lire l’appel sur Mediapart). En forme de mise en jambes, voici le documentaire édifiant d’Alexandre Valenti sur la manière dont l’évolution technologique réduit jour après jour l’espace de nos vies privées. Caméra de surveillance, jeux vidéo, téléphonie mobile, réseaux sociaux, moteurs de recherche… autant d’objets qui peuvent permettre de nous suivre, de nous surveiller.

Fruit de deux ans d’enquête en Amérique du Nord et en Europe, ce documentaire, diffusé le 24 mars dernier sur Arte, révèle le visage de cette techno-dictature à l’aide de témoignages de responsables des services de renseignements américains, anglais et français (dont Bernard Barbier, ancien directeur technique de la DGSE) ; hackers et lanceurs d’alertes (dont Edward Snowden, l’ex-employé de la NSA américaine) ; opposants associatifs (dont Jérémie Zimmermann, de la Quadrature du net) ; dirigeants du web (dont David Drummond, vice-président de Google) ; hauts responsables politiques européens et chercheurs.


Dans ce documentaire très didactique, deux séquences sont particulièrement éclairantes : la première, à 1 min 48 secondes, permet de prendre conscience des menaces qui pèsent sur nos vies privées et libertés individuelles. La seconde, à 45 minutes, nous emmène à Trente en Italie, où des citoyens et des chercheurs du laboratoire américain MIT installent un système qui permet à chacun de choisir les données qu’il veut partager et celles qu’il veut garder privées.

Rédaction Mediapart




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top