News

En solidarité avec les écrivains Abdellatif Laâbi et Jocelyne Laâbi, victimes, le 18 octobre 2015, d'une agression sauvage dans leur domicile marocain.

« ISIS »
Poème-Puzzle en douze versets
  • Isis déesse-mère des fertilités bienfaitrices, des lumières régénératrices, des sources créatrices.
  • Isis fécondatrice des momies captives, des terres improductives, des intelligences intuitives.
  • Isis patronne des madones admirables, des fées secourables, des augures favorables.
  • Isis protectrice des merveilles natales, des énergies vitales, des félicités totales.
  • Isis maîtresse des guérisons formidables, des sciences inabordables, des mystères insondables.
  • Isis horlogère des mouvements solaires, des balancements multipolaires, des alternances pendulaires.
  • Isis accoucheuse des nymphes incitatives, des pensées projectives, des singularités alternatives.
  • Isis miroir des passions dévorantes, des volontés endurantes, des sagesses éclairantes.
  • Isis phénix des beautés inspiratrices, des métamorphoses libératrices, des expositions initiatrices.
  • Isis guide des prophètes irraisonnables, des magiciens intenables, des génies ingouvernables.
  • Isis sémaphore des aventuriers indomptables, des rebelles inadaptables, des saltimbanques insupportables.
  • Isis muse des artistes inclassables, des poètes insaisissables, des thaumaturges indéfinissables. 
© Mustapha Saha
Sociologue, poète, artiste peintre

Artiste-peintre et poète, Mustapha Saha mène actuellement une recherche sur les mutations civilisationnelles induites par la Révolution numérique (Manifeste culturel des temps numériques), sur la société transversale et sur la démocratie interactive. Il travaille, depuis 2012, comme sociologue-conseiller dans les hautes instances étatiques, à l’élaboration d’une nouvelle pensée et de nouveaux concepts en phase avec la complexification et la diversification du monde en devenir. Il prépare la sortie d’un livre sur «La société diversitaire» et un recueil de poèmes, «L’Arpenteur d’infini». 




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top