News

Les attentats sont une tragédie, ce sont une succession de détails qui laissent beaucoup de questions en suspens ! Comment des attentats de grandes ampleurs peuvent-il être organisés dans une capitale européenne ?

L’expression « management de la terreur » n’a pas encore été prononcée dans ce contexte. Christoph Hörstel, ancien correspondant de presse en Afghanistan, de la première chaîne allemande, nous explique ce terme et fait quelques déclarations brûlantes sur les attentats de Paris début 2015 !


Management par la terreur : mythe ou réalité ?
Cela s’appelle aussi la théorie du management de la terreur (TMT). Et cela dit, pour schématiser, que l’homme moderne, qui n’a plus autant que par le passé à se battre pour sa survie au jour le jour, passe beaucoup de temps à raffiner les constructions symboliques (culture, estime de soi) qui servent de paravents à sa peur de mourir. Comme une version sophistiquée de l’instinct de préservation qui ne l’a jamais quitté.

Plus de deux cents études expérimentales ont, au cours de ces quinze dernières années, confirmé différents aspects de cette théorie. Notamment le fait qu’à toute manifestation de la mort, chacun combat cette angoisse primordiale en renforçant les comportements valorisés par sa culture.

Or, dans notre culture occidentale, la possession de biens matériels constitue un élément fondamental du système de valeurs. La conclusion logique consiste à prédire qu’une plus grande présence de la Camarde renforcera les comportements de consommation.




0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top